Construction 4.0, un ouvrage de référence d’Edward Woods, Christian Grellier et Karim Beddiar à lire pour faire avancer le numérique en France !

Un secteur du BTP pas assez productif et peu innovant !

À l’heure actuelle, plus de la moitié des projets de construction pourraient être optimisés pour éviter les erreurs, défauts ou processus non coordonnés. Le cloisonnement des métiers de la construction pénalise par ailleurs souvent l’échange d’informations et la collaboration des intervenants.

Des leaders d’opinion impliqués pour une transformation radicale du secteur !

Rédigé par des Acteurs clés de la transformation digitale que sont Edward Woods, Directeur Technique Central chez Bouygues Immobilier, Christian Grellier, Directeur Open Innovation chez Bouygues Immobilier et Karim Beddiar, Ingénieur, Docteur des Ponts et Chaussées et Enseignant, cet ouvrage brosse un tableau parfait de l’évolution des pratiques et du digital en s’appuyant sur l’histoire de ces révolutions et disruptions. Ils proposent leur regard et des actions concrètes pour faire évoluer notre pays vers ces pratiques incontournables et inéluctables si nous souhaitons rester dans la course et avoir une Industrie du BTP efficace et compétitive.

De nouvelles tendances de fond à portée de main !

L’industrie 4.0, avec le big data, l’intelligence artificielle, la robotique, l’Internet des objets, le BIM, la réalité augmentée ou l’impression 3D, offre aujourd’hui de nouvelles opportunités aux entreprises qui entendent accroître leur compétitivité, la qualité de leurs travaux, le respect des délais et les nouveaux services offerts à leurs clients.
Ce livre offre une grille de lecture complète permettant d’appréhender les enjeux, les concepts, les technologies ainsi que les impacts de cette révolution appliquée au bâtiment et à la ville. Il servira de point d’appui méthodologique pour les différents acteurs de la chaîne de la construction qui veulent profiter des nouvelles perspectives ouvertes par l’ère du numérique.

Sommaire de l’ouvrage :

Élements introductifs au bâtiment du futur. Évolutions de l’industrie. Économie circulaire et immobilier. La construction : une industrie en profonde mutation.
Bâtiment 4.0 Contexte. « Bâtiment 4.0 » ?. La conception d’un bâtiment flexible à l’architecture simplifiée. Le principe constructif d’un bâtiment réversible. Un bâtiment smart multipreneur, simplifié pour les utilisateurs. Un bâtiment intelligent avec garantie de performance. Un bâtiment intelligent avec de nouveaux services pour le promoteur. Un bâtiment à « économie positive » pour une meilleure valorisation. Des bâtiments à énergie positive vers des quartiers à impacts positifs.
Concept, outils et technologie.  Nouveaux modes constructifs. Nouveaux outils de management de projet.
Stratégies et déploiement. Rôle de la recherche et de l’innovation. Formation et montée en compétences. Outils juridiques à deployer.
Études de cas. The Black Swans (Strasbourg). La maison YHNOVA (Nantes). Écoquartier Confluence (Lyon)

Vous pouvez vous procurer cet ouvrage en cliquant ici.

Le Royaume-Uni lance un nouveau cadre BIM dans la lignée de leur hub Digital Twin

Un nouveau cadre BIM pour bénéficier de la norme ISO19650

Les leaders de la construction numérique au Royaume-Uni se sont réunis pour établir un nouveau cadre définissant la manière dont le BIM devait être adopté au Royaume-Uni à mesure que les sociétés passent à la nouvelle norme internationale ISO.

La UK BIM Alliance, BSI et le Centre for Digital Built Britain en Grande-Bretagne (CDBB) viennent de lancer un nouveau site Web donnant des informations sur le cadre BIM que vous pouvez découvrir en cliquant ici.

Il décrit l’approche choisie pour mettre en œuvre le BIM au Royaume-Uni en utilisant les informations fournies par la série des standards ISO 19650.

Le site met à disposition les éléments suivants :

  • les normes publiées appelées à mettre en œuvre le BIM au Royaume-Uni
  • le cadre de référence BIM du Royaume-Uni
  • des liens utiles vers d’autres ressources

Anne Kemp, présidente de l’association britannique UK BIM Alliance a salué ce grand pas et a remercié tous les acteurs impliqués dans cette avancée. en souhaitant que cela aide l’écosystème britannique dans le cadre de sa transformation numérique.

La UK BIM Alliance va ainsi collaborer avec BSI pour lancer le hub Digital Twin afin de fournir au secteur du BTP un terrain d’essai permettant un partage sécurisé des données au sein des jumeaux numériques et entre eux.

Le cadre britannique BIM constitue une base essentielle pour les futurs développements autour du projet National Digital Twin. Par ailleurs, le CDBB a nommé BSI en tant que facilitateur de hub pour un nouveau hub dédié aux jumeaux numériques (DT Hub), une communauté Web pour les premiers utilisateurs, les éditeurs et les créateurs de jumeaux numériques.

Le DT Hub sera lancé avec six organisations pionnières ayant déjà ou jumelant des jumeaux numériques dans l’environnement construit. Les organisations souhaitant rejoindre le Hub DT peuvent se faire connaître auprès de CDBB.

BSI créera une plate-forme Web collaborative et organisera le contenu en ligne et hors ligne généré par la communauté. CDBB et BSI collaboreront avec les membres du DT Hub pour développer des exemples d’utilisation et des démonstrateurs pour les jumeaux numériques, ainsi que pour informer les futures normes et orientations à l’appui des jumeaux numériques et du partage de données.

Alexandra Bolton, directrice exécutive du Centre pour le numérique construit en Grande-Bretagne, a déclaré: «Le potentiel de transformation des jumeaux numériques réside dans le fait de les connecter, de fournir une meilleure compréhension dans un contexte plus large. Nous sommes ravis de nous associer à BSI pour lancer le hub DT afin de fournir à l’industrie un banc d’essai permettant un partage sécurisé des données au sein des jumeaux numériques et entre eux. ”

Une BIM Académie voit le jour à Toulouse, forme les futures forces vives du BIM et leur propose un emploi à la clé !

On savait la région de Toulouse très dynamique pour tout ce qui touche à l’innovation et au BIM avec notamment des personnalités reconnues comme Bernard Ferriès spécialiste français du format IFC, ou encore Lucie Addé, BIM Manager de Taillandier Architecte, Pascal Parent Référent National BIM pour la filière bac professionnels, ou encore Régis Lecussan qui avait créé le fameux logiciel Archiwizard. La réputation de cette région franchit une nouvelle étape en ce mois d’octobre 2019.

Des Experts reconnus s’unissent

C’est justement Régis Lecussan qui crée l’évènement en cet automne 2019 accompagné par Jacques Rigal. Jacques, Expert Elite Revit formateur depuis 20 ans sur les logiciels Autodesk et Régis Lecussan acteur engagé dans la transition numérique du bâtiment depuis 15 ans sont heureux d’annoncer la création de l’Académie du BIM afin de répondre aux besoins sans cesse grandissants de la filière BTP dans la région et en France. On sait en effet qu’il est de plus en plus dur de recruter des BIM modeleurs, BIM coordinateurs ou encore BIM Managers.

Ils ont ainsi donné naissance à l’Académie du BIM. Centre de formation spécialisé dans l’enseignement pratique du logiciel Autodesk Revit, l’Académie du BIM a pour ambition de former annuellement deux promotions de modeleurs Revit certifiés afin de répondre aux besoins croissants en expertises et en compétences sur le marché français.

La formation d’une durée de 400 heures se déroulera sous la direction de Jacques Rigal et de BIM managers expérimentés pendant 3 mois intensifs au sein de leur structure à Toulouse. La pédagogie est basée sur les méthodes du Learning by Doing, et la prise en mains des logiciels sur des projets « réels » sera au cœur de la formation.

Une certification et un emploi à la clé

Grande spécifité de cette Académie, les stagiaires seront certifiés ACP (niveau « Professional » de l’éditeur Autodesk) et ils recevront tous une offre d’emploi de leurs partenaires entreprises ou bureaux d’études spécialisés.

Public ciblé

La formation s’adresse avant tout aux jeunes diplômés des formations architecture, génie civil ou génie climatique, tout comme aux professionnels ayant le souhait de se reconvertir sur des métiers d’avenir.

Recrutement de qualité

Un recrutement exigeant s’appuyant sur des tests et des contrôles continus sera effectué. Et les groupes seront constitués de 12 stagiaires maximum.
Cette formation aux méthodes de modélisation se déroulera dans les locaux de l’Académie du BIM à Toulouse.

Coût de la formation

Le coût global avoisinera les 10 800 € TTC (frais de formation*).
Une aide à la recherche de financements avec notamment un partenariat avec la banque BNP Paribas
*Déductible des revenus imposables.

Ne tardez plus, les candidatures sont à transmettre à l’adresse suivante : candidature@academiedubim.fr

Vous trouverez plus d’informations sur la page d’accueil du site BIM Académie

Ou vous pouvez aussi contacter les Fondateurs de l’Académie du BIM.

La nouvelle plateforme BIM Dictionary est née !

Le lancement de la nouvelle plateforme BIM Dictionary créée par Bilal Succar a été annoncé récemment.

Elle a été pour l’occasion revue avec de nombreuses nouvelles fonctionnalités et des améliorations dans le domaine de la navigation, de la recherche de termes ainsi que leurs descriptions. Les utilisateurs peuvent ajouter leurs notes personnelles à chaque terme, créer une liste de favoris et intégrer plusieurs termes dans des blogs personnels et des sites Web d’entreprise. Par ailleurs, de nouveaux tableaux de bord pour les rédacteurs, les relecteurs et les conservateurs de thèmes sont conçus pour les aider à traduire et à mettre à jour les termes. Les volontaires qui travaillent sur le BIM Dictionary n’auront plus besoin de tableurs ni de courriels pour faire leur travail mais pourront utiliser le moteur d’édition développé sur mesure pour communiquer et réviser / approuver les conditions.

Mais qu’est-ce que le BIM Dictionary ?

Le BIM Dictionary est un effort visant à établir une ressource fiable et une compréhension commune des termes fréquemment utilisés dans l’environnement bâti. Ce dictionnaire BIM relie des centaines de termes à leurs descriptions et traductions vérifiées, et constitue une référence révisée par des pairs pour des guides et des outils en ligne.


Objectifs du projet

Le dictionnaire BIM comprend des centaines d’éléments de dictionnaire composés de termes, descriptions, synonymes et abréviations. Un grand nombre de ces termes seront traduits dans d’autres langues grâce aux efforts de volontaires internationaux.

Reflétant l’objectif ci-dessus, le projet de dictionnaire BIM a les objectifs suivants :

  • Fournir un glossaire accessible et facile à utiliser des termes nécessaires pour discuter et promouvoir l’innovation numérique
  • Fournir une description de ces termes basée sur la recherche, selon des règles claires de sélection, d’inclusion et de rejet
  • Fournir des traductions dans de nombreuses langues du monde pour encourager – en utilisant des termes et des descriptions communs – la collaboration entre les marchés
  • Fournir du matériel de référence fiable par le biais de l’approvisionnement en pairs (par opposition à l’approvisionnement collectif adopté par Wikipedia ou par un moyen similaire) et d’un examen par les pairs
  • Fournir une ressource pour développer des blocs de connaissances de niveau supérieur (par exemple, des éléments de compétence) nécessitant un ensemble interconnecté d’éléments de dictionnaire
  • Fournir une ressource en ligne pour les sites Web, les blogs, les outils numériques et les documents.

Une nouvelle plateforme

Mettre à disposition une meilleure interface utilisateur et une expérience éditoriale intuitive ne représente qu’une petite partie d’un effort de développement beaucoup plus vaste. Le nouveau dictionnaire BIM est une plate-forme destinée à la connectivité et à l’expansion des connaissances. Combinant une architecture à base de microservices (serveur) avec une application à une seule page (client), la plate-forme fournira non seulement de meilleurs supports et plus rapidement, mais les connectera également à une variété de solutions en ligne et de sources de données.

Par exemple, des « modèles d’extension » seront associés aux termes, étiquettes et sujets sélectionnés. En outre, une API / SDK sera mise à la disposition des partenaires collaborateurs afin qu’ils puissent proposer de nouvelles méthodes – manuelles et automatisées – permettant de récolter, de gérer et de servir ouvertement les connaissances nécessaires à la transformation numérique.

De nombreuses nouvelles fonctionnalités ont déjà été implémentées et de nombreuses autres sont programmées ou planifiées. Au cours des prochains jours et des prochaines semaines, celles-ci seront annoncées et documentées. Si vous ne voulez manquer aucune annonce, rejoignez le groupe BIMe Initiative sur LinkedIn, suivez le compte @bimeinitiative sur Twitter et / ou inscrivez-vous pour recevoir le bulletin BIMe Initiative.

Découvrez le BIM Dictionary et la BIMe Initiative ici.

Concours BIM Polantis, le palmarès 2019 ravit le Jury et Evry-Courcouronnes Revit !

C’est LE concours BIM de référence en France depuis ces dernières années car il permet de révéler des talents, futurs architectes et ingénieurs maîtrisant, au-delà du projet, un processus devenu incontournable : le BIM. Découvrons ensemble les lauréats de cette année. La soirée de remise des trophées se déroulait le 3 octobre 2019.

Palmarès du Concours BIM 2019. « L’entité urbaine vivante » nommée « 2Py.Cloud » reçoit le 1er prix

Gregorio Saura, Borja Martinez, Alicia Moreno, Angel Gonzalez, Lorenzo Muro et Francisco Martinez montent sur la première place du podium avec un projet ambitieux : une réponse architecturale et urbanistique conçue grâce à la donnée.

Art Avec Amour | www.artavecamour.com

Les invités de BIMobject et de Polantis ont été accueillis le 3 octobre pour découvrir les lauréats de cette 4ème édition du Concours BIM 2019. C’est la Fondation Excellence SMA, partenaire du concours, qui a mis son très bel auditorium à disposition pour la soirée.

Quel élan pour accompagner la réhabilitation des mythiques Pyramides ?

Pour cette 4ème édition, BIMobject et Polantis s’étaient associés à la ville d’Évry-Courcouronnes qui avait proposé un défi de taille aux candidats : proposer un centre socio-culturel qui aurait une vocation sociale globale. Ouvert à l’ensemble de la population habitant à proximité, offrant accueil, animation, activités et services à finalité sociale, le projet devait permettre de désenclaver le site choisi.

1er prix pour le projet « 2PyCloud.centre » de Gregorio Saura, Borja Martinez, Alicia Moreno, Angel Gonzalez, Lorenzo Muro et Francisco Martinez.

Cette équipe pour le moins cosmopolite a travaillé des quatre coins de l’Europe. Parfait exemple d’une collaboration BIM réussie, ils ont surpris – et même dérouté le jury – avec un projet ambitieux.

Un projet singulier et qui a fortement fait débat au sein du jury !

Véritable réponse architecturale et urbanistique conçue grâce à la donnée, c’est LE projet qui a su répondre au mieux à un impératif : créer un dialogue avec son environnement.

2Py.Cloud présente des ramifications avec l’ensemble du quartier des Pyramides : il est parfaitement intégré au site. Les ouvertures sont nombreuses pour permettre une bonne circulation des riverains et pour faire de ce centre socio-culturel un vrai lieu de rencontre. Le projet traite avec les franges du site, et même au-delà du site.

2Py.Cloud bâtit « la smart-ville à l’échelle d’un voisinage » : porteur de nombreuses innovations, avec un système IOT complet qui permet une réponse à une multitude d’usages, les candidats ont su proposer le meilleur de ce que l’on sait faire (pour le moment) en termes de digital.

L’équipe « 2Py. Cloud » est cosmopolite et elle a réussi son pari : collaborer pleinement lors de la conception et faire collaborer le projet avec son site.

Cette synchronicité intelligente et cette volonté d’échanger, de collaborer grâce au digital, n’est-ce pas l’essence du BIM ? L’Equipe lauréate a utilisé Autodesk Revit, la solution BIM référence dans le secteur de l’Architecture, de l’Ingénierie et de la Construction.

2ème prix pour le projet « Poésie des pleins et des vides pour un lieu ouvert » de Louis-Nicolas Pinton, Clément Baehr et Sébastien Regall.

Le nom de ce projet laisse déjà entrevoir toute une sensibilité et une poésie.

Il faut imaginer des Pyramides… et les « retourner » pour voir apparaître le projet. Les containers (parallélépipèdes remplaçants les pyramides) qui le composent sont suspendus à une structure soutenant une toiture protectrice.

Bien installées sur leur site, dans un jeu de vides et de pleins, ces boîtes laissent percer la lumière et donnent à voir ce qu’il se passe à l’intérieur pour donner envie d’entrer aux riverains.

Que dire de la démarche BIM ? La maquette BIM conçue avec Autodesk Revit est maitrisée, les quantitatifs détaillés avec des objets BIM bien intégrés.

Art Avec Amour | www.artavecamour.com

3ème prix pour le projet « La Barque Solaire » de Jérôme Lecat.

Ce grand espace intérieur dédié à tous, ses volumes bas tout en douceur pour ne pas dénoter avec les Pyramides, ont retenu l’attention du jury.

Lors des délibérations, tous ont salué l’élégance de cette proposition architecturale minimaliste qui cultive un lien très étroit avec l’Histoire et qui sait nous ramener aux fondamentaux.

Mention spéciale aussi pour l’excellente prise en compte des préoccupations environnementales et l’utilisation des études thermiques – faites grâce à Archiwizard – pour la conception, notamment du plafond de bois. La maquette BIM du projet a été développée et conçue avec Autodesk Revit.

Ce plafond de bois qui se fait barque de Khéops inversée, clin d’œil aux Pharaons, ouverture aux voyages et appel à la curiosité : celle d’entrer dans ce lieu de réunion.

Cette barque… a embarqué le jury… : il fallait oser proposer un tel hommage à la sobriété. Bravo à Jérôme Lecat.

Art Avec Amour | www.artavecamour.com

Un Concours BIM qui va évoluer et dont les règles vont changer

Cette 4ème édition marque un tournant heureux pour le Concours BIM qui va devoir se renouveler : en effet, depuis son lancement en 2015, le niveau d’adoption du BIM a fortement augmenté. A l’avenir, les candidats devront fournir des livrables qui témoignent encore plus de leur démarche BIM.

Composition du jury : Hervé Perard, Maire Adjoint d’Évry-Courcouronnes délégué à l’Enseignement Supérieur ; Roland Marques, architecte et représentant du Conseil National de l’Ordre des Architectes ; Stevens Chemise, ingénieur ESTP chez Graitec Innovation ; Anis Naroura, architecte et BIM Manager chez Setec TPI ; Arnaud Désirée, architecte DPLG et BIM Manager chez MONOKROM ; Kévin Bailly, architecte chez Valode & Pistre et lauréat du 2ème prix du Concours BIM 2017 ; Rafael Garcia, associé, architecte et Responsable BIM à Pickle ; Fabrice Lagarde, architecte et associé de WRA et Vladimir Doray, architecte et associé de WRA, Xavier Soule, PDG d’Abvent .

Les parrains du concours étaient aussi présents, ces « incontournables » de l’écosystème BIM accompagnent le concours depuis plusieurs éditions : l’Ordre des Architectes, l’UNSFA, le Club BIM Prescrire, HEXABIM, BTP.tv et Volumic. Ils ont été rejoints cette année par Highline et ADN Construction.

Pour plus d’information sur le Concours BIM, contactez Polantis et BIMobject au 01 42 64 07 02.

Revit pour les débutants, les guides en anglais sont là

Vous souhaitez passer au BIM et vous avez choisi le logiciel BIM de référence Autodesk Revit utilisé sur une grande majorité de projets en France et dans le monde ?

Cet ensemble de guides de démarrage rapide pour Revit vous aideront à faire vos débuts et à améliorer vos compétences. Pour les utilisateurs novices, les concepts clés de Revit, le manuel du « pilote » Revit et la découverte de l’interface utilisateur constituent un excellent point de départ. Si vous connaissez déjà les principes fondamentaux, les articles sur les tâches de base et la gestion de projet vous expliqueront comment concevoir dans Revit. Enfin, si vous souhaitez travailler un projet de plus grande taille, les fichiers de projet exemple à disposition vous montreront comment utiliser Revit sur un projet de manière optimale.

Découvrez et partagez ses connaissances avec vos pairs en cliquant ici.

Un Mastère Spécialisé BIM Manager reconnu par la conférence des Grandes Ecoles voit le jour à Saint-Etienne !

C’est la grande et bonne nouvelle de la rentrée, un nouveau Mastère de BIM Manager voit le jour à Saint-Etienne. Cette formation est en plus accréditée par la Conférence des Grandes Ecoles, sous la houlette de l’Ecole d’Architecture de Saint-Etienne et de l’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Saint-Etienne.

Mastère Spécialisé BIM Manager

Ce mastère représente une formation d’excellence pour les acteurs de la construction autour du sujet incontournable que représente le BIM.

Conscients de l’évolution du secteur de l’architecture et souhaitant anticiper les besoins des constructeurs de demain, l’École nationale supérieure d’architecture de Saint-Étienne et l’École nationale d’ingénieurs de Saint-Étienne ont décidé d’associer leurs compétences afin de créer une formation d’excellence accréditée par la Conférence des Grandes Écoles, dédiée au métier de BIM manager.

Que ce soit les maîtres d’ouvrage (collectivités territoriales, bailleurs sociaux, hôpitaux, promoteurs, constructeurs privés…) ou maîtres d’oeuvres tels que les architectes, les bureaux d’études et les entreprises du BTP, ils sont de plus en plus nombreux à faire appel à un BIM manager, que ce soit en interne ou en externe.
Le BIM Manager a pour rôle de développer et mettre en place une stratégie et des moyens autour du processus BIM (Building Information Modeling) afin de faciliter la conception, coordonner les différentes phases de construction et optimiser l’exploitation de l’ouvrage tout au long de son cycle de vie.
Avec un rôle clé et central, il assure également la communication et le travail collaboratif entre les acteurs du projet à travers la mise en commun d’une plateforme numérique collaborative de type BIM 360 Docs (par exemple).

C’est pour cela que ce mastère de BIM Manager très concret et pragmatique a été créé.

Mastère BIM Manager Saint-Etienne – 2019

Les points forts de cette formation sont :

  • Des enseignants du monde académique et du monde professionnel
  • Une formation professionnalisante permettant l’acquisition et la validation de compétences en entreprise :
    • une expérience BIM menée dans l’entreprise à partir d’un projet défini par l’entreprise
  • Une formation académique basée sur la pédagogie par le projet :
    • Des modalités d’apprentissage adaptées à un profil d’apprenant salarié : pédagogie par le projet, travaux dirigées en alternance avec des cours magistraux programmés les vendredis et samedis

Pourquoi s’engager dans un Mastère Spécialisé BIM Manager ?

Vous êtes salarié ou travailleur indépendant et intéressé par le processus BIM :
Le Mastère Spécialisé BIM Manager vous accompagnera dans votre évolution professionnelle.

Vous êtes demandeur d’emploi :
Le Mastère Spécialisé BIM Manager vous accompagnera dans votre projet de reconversion professionnelle.

Vous êtes directeur des ressources humaines :
Le Mastère Spécialisé BIM Manager, par la formation de vos salariés, vous accompagnera pour intégrer le virage BIM et assurer la montée en compétences de vos collaborateurs.

Pour quelles compétences ?
Savoir manager un projet BIM au sein d’une organisation signifie maîtriser des compétences précises et diverses :

  • Intégrer les besoins de la maîtrise d’ouvrage
  • Élaborer la charte et la convention BIM
  • Conduire le changement et manager l’équipe projet dans l’utilisation des maquettes BIM
  • Définir et mettre en oeuvre la politique et les processus BIM
  • Superviser la structure de la base de données de la maquette BIM
  • Assurer le contrôle qualité des maquettes et des standards BIM
  • Intégrer la démarche BIM vis-à-vis de la réglementation et la législation
  • Utiliser et développer les usages de la réalité virtuelle et augmentée

Qui peut s’inscrire à la formation?

Pour satisfaire aux exigences académiques et professionnelles du Mastère Spécialisé BIM Manager, les candidats doivent être titulaires de l’un des niveaux de diplôme et/ou équivalents :

  • Un titre d’Ingénieur
  • Un diplôme d’architecte DPLG
  • Un diplôme d’État d’architecte
  • Un Master 2 dans le secteur du BTP et justifier d’une expérience professionnelle de trois ans au minimum.

Les dossiers des candidats ne répondant pas aux critères précédents seront examinés sous réserve :

  • D’avoir obtenu une licence dans le domaine de la construction
  • D’avoir une expérience professionnelle de 10 ans au minimum
  • De pouvoir justifier d’une première expérience de BIM modeleur ou de modélisation de maquettes sur un logiciel BIM dédié

Combien de places ?

  • Entre 20 à 25 places

Où se déroule la formation ?

  • Saint-Etienne (42)
  • Ecole nationale supérieure d’architecture de Saint-Etienne 1, rue Buisson
  • Ecole nationale d’ingénieurs de Saint-Etienne, 58, rue Jean Parot

Coût de la formation ?

12 000 euros

Comment s’inscrire ?

En téléchargeant le dossier de candidature sur le site internet de l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Saint-Etienne et de l’Ecole nationale d’ingénieurs de Saint-Etienne

Date limite de dépôt des dossiers de candidatures

  • Session 1 : Octobre 2019
  • Session 2 : Novembre 2019

Date des entretiens

  • Session 1 : Novembre 2019
  • Session 2 : Décembre 2019

Début de la formation

Février 2020

Partenaires professionnels

Atelier des vergers, Aydiostian architecte, BTP Loire, CAPEB Loire, Conseil national de l’Ordre des architectes, Conseil de l’ordre des architectes Auvergne Rhône-Alpes, EGIS, GBA and Co, Génie des lieux, Campus des métiers et des qualifications «Design et Habitat», Michelou architecte, Scoping, SPIE, Sud architectes, Supermixx.

Partenaires académiques et institutionnels

ENSASE, ENISE, Université de Lyon, Université Jean-Monnet de Saint-Etienne, Région Auvergne Rhône-Alpes, ministères de la Culture et de l’Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation.

Le Mastère Spécialisé BIM Manager, une formation accréditée par la Conférence des Grandes Écoles.

Contacts :

Benoît Desjeux – benoit.desjeux@st-etienne.archi.fr
Tél. 04 77 42 37 25
Michel Sauzet – michel.sauzet@enise.fr
Tél. 04 77 43 75 10

Sites et pages officielles pour avoir plus de renseignements et télécharger le dossier :

Ecole d’Architecture de Saint-Etienne ici.

Ecole Nationale d’Ingénieurs de Saint-Etienne ici.

BIM Manager, un métier d’avenir pour les jeunes. Antho le YouTubeur rencontre François Appéré, la Star du BIM Infra chez Arcadis

Le youtubeur Antho est un jeune homme qui fait découvrir les métiers aux jeunes en quête de future vocation.

Dans cette vidéo, il s’intéresse au métier de BIM Manager et rencontre le très connu François Appéré, BIM Manager Infrastructure chez Arcadis qui explique tout sur son quotidien : missions, études, perspectives.

Un BIM Manager est le garant du bon déroulement du processus BIM (Building Information Modeling), qui consiste en une méthode de travail collaborative basée sur la création de maquettes 3D informées de bâtiments ou d’infrastructures de type ponts, routes, tunnels… La plupart du temps, il ne crée pas la ou les maquettes directement. Son rôle consiste plutôt à soutenir les équipes de BIM modelers et coordinators, ainsi que les architectes et les ingénieurs pour que tout le monde puisse en profiter et utiliser la maquette en phase de conception et construction.

Pour devenir BIM Manager, François Appéré conseille ici de suivre une formation en apprentissage. Et comme il le dit si bien : la théorie seule ne suffit pas, il faut pratiquer pour acquérir une solide expertise.

Le BIM c’est cool, alors plutôt que des grands discours, écoutez Antho & François ! Yes !

Et le détail du métier de BIM Manager ici : https://www.concepteursdavenirs.fr/bim-manager

La bibliothèque de webinaires Autodesk, des ressources indispensables pour tout savoir sur les possibilités technologiques offertes par le BIM

Vous vous demandez ce que passer de la 2D au BIM pourrait vous apporter, ou comment modéliser une charpente métallique et la construire ? Vous faites de l’électricité, de la climatisation ou vous fabriquez des équipements de ce type ? Vous êtes architecte, géomètre, ingénieur structure, BET ou Maître d’ouvrage et vous vous demandez depuis longtemps comment transformer votre entreprise et le retour sur investissement que ce processus pourrait vous apporter ? Vous ne savez pas concrètement comment effectuer cette transition techniquement et méthodologiquement ?

Une fois compris le processus et les portes que le BIM et la numérisation des processus pourraient vous apporter, un soupçon de compréhension technique et technologique serait de toute utilité.

Pour cela, Autodesk met à votre disposition en ligne et en français plus de 24 webinaires enregistrés et donnés par les Equipes Expertes Techniques d’Autodesk. C’est le moment de les regarder avec vos Equipes techniques métiers, afin d’en savoir un peu plus. Il suffit de www.autodesk.fr/aec-webinars

Sur Construction Manager, un retour d’expérience intéressant sur les consultants BIM et leur rôle dans la transformation digitale du secteur chez nos voisins Britanniques

Dans le cadre d’une série de tables rondes animées par le Center for Digital Built Britain, en association avec le Chartered Institute of Building, le magazine Construction Manager a réuni des consultants BIM afin d’échanger des points de vue et constater où en était le BIM au Royaume-Uni en toute objectivité.
Le constat est que malgré les avantages que ce processus apporte, il reste encore de nombreux progrès à faire avant que le niveau de productivité soit similaire à avant.

Même si le secteur public multiplie les bonnes pratiques et le partage des connaissances, une grande partie du secteur privé seble ne pas avoir compris ce qu’était vraiment ce processus et ses avantages, pas uniquement en phases de conception et de construction, mais aussi en phase de gestion et maintenance. Et cela est certainement dû en grande partie à la pénurie de compétences et de ressources formées et efficaces.

Ces sessions interessaient bien évidemment aussi les universités et la formation continue, les constructeurs, les consultants, les industriels, les PME, les sociétés de gestion d’actifs et d’installations industrielles et les entreprises technologiques ou éditeurs, qui étaient présents pour sensibiliser le public et parler de leur feuille de route.

Découvrez l’article en intégralité en anglais en cliquant ici, avec notamment tous les témoignages des Experts Britanniques les plus connus et reconnus sur le sujet tels que Marzia Bolpagni de MACE, Stefan Mordue d’AECOM, Andrew Victory d’Arcadis, Rob Jackson de Bond Bryan Digital, David Glennon de DoubleD et de la UK BIM Alliance, etc.