Interview Startup Innovante – ETC-TEC, les petits génies du BIM génératif et intelligent

Cette semaine, nous recevons les créateurs d’une petite startup qui monte, ETC-TEC qui développe des applications innovantes pour les Architectes et BET afin de leur simplifier le quotidien : Clara Euler et Amilcar Ferreira !

Bonjour Clara et Amilcar, ravi de vous recevoir sur ABCD Blog. Pourriez-vous svp vous présenter en quelques mots ainsi que votre parcours ?

Bonjour !

Nous sommes les fondateurs de etc-tec, une entreprise qui se consacre aux liens entre BIM et conception générative, à travers la recherche, le consulting et tout particulièrement le développement de logiciels sur les phases initiales de conception, à l’attention de tous les corps de métiers.

Amilcar est le CTO, responsable de la recherche et développement des solutions etc-tec et basé à Paris, tandis Clara est chargée de la communication et business developer, à Londres.

Vous venez d’ailleurs tous deux d’agences d’architecture et vous avez basculé dans le domaine du logiciel ?

Clara : Nous nous sommes rencontrés il y a environ 4 ans, dans un atelier où Amilcar était architecte et responsable recherche et développement des outils paramétriques et où je travaillais à la communication et refonte du site internet. Amilcar avait déjà bien infiltré le monde du logiciel, et je raccroche les wagons !  

A ce propos, Amilcar, votre enfance a été bercée par cette passion pour les technologies n’est-ce pas ?

Amilcar : Enfant j’avais un vieil ordi a la maison et je l’utilisais pour apprendre à écrire et faire des mathématiques… Ma mère, qui était expert-comptable, me laissait gérer ses tableaux Excel alors que j’étais gamin. Depuis mon adolescence et tout au long de mon parcours universitaire et professionnel, j’ai toujours cherché la meilleure façon d’optimiser mes tâches avec la programmation.

Vous étiez des utilisateurs et fans de Revit ?

Clara : Soyons honnêtes, je suis de la team Adobe plus que Revit, mais à force de voir les architectes rivés à leur écran pendant des heures, j’ai forcément été intriguée.

Amilcar : Je connais Revit depuis 2004 et je l’utilise depuis 10 ans, mais au début de ma carrière, j’étais beaucoup plus intéressé par la conception architecturale que par les études et la construction. Du coup, j’étais plus intéressé par des logiciels NURBS, de programmation graphique et script. Puis j’ai eu l’opportunité de suivre plusieurs projets dans toutes leurs phases, j’ai compris la pertinence de Revit, du BIM, du dessin collaboratif, et là je suis devenu un fan de Revit. En plus le fait que Revit propose une API ouverte au public m’a permis de beaucoup m’amuser !

Clara : Amilcar a des hobbies que je qualifierais de “particuliers”.

Quand, comment et pourquoi vous est venue l’idée de créer ETC-TEC ?

Amilcar : etc-tec est un projet que j’ai dans mes cartons depuis 2009. Ça a commencé avec mon projet de fin de Master où j’ai exploré le processus de conception architecturale, et comment y intégrer des algorithmes afin de gagner du temps, optimiser les concepts architecturaux et inspirer l’architecte.

J’avais créé la base et les premiers outils. Je voulais le développer mais à l’époque mes idées n’étaient pas bien reçues par les architectes. Au début de ma carrière, j’ai eu la chance d’être invité par une société de recherche – le studio SEED à Barcelone – où j’ai pû développer un peu mes idées. Mais à cause de la crise financière, j’ai dû mettre de côté mes projets et me dédier à l’architecture de façon plus « traditionnelle ». Même si je n’ai pas toujours eu l’occasion d’intégrer mes idées dans mon quotidien comme architecte, j’ai toujours cru à ce projet et j’ai continué à le développer pendant dans mon temps libre.

En 2018, j’ai fini la première maquette d’un produit qui répondait à cette recherche, et j’ai décidé que c’était le moment de me lancer là-dessus, surtout qu’aujourd’hui le public est beaucoup plus réceptif. Les concepts comme le BIM et la conception générative sont à présent connus et intégrés dans le vocabulaire de presque tous les architectes…

Du coup je me suis lancé et j’ai proposé à Clara de me rejoindre pour travailler sur la communication et le business development.

Vous avez 2 applications : G Algo et G Plus. A qui s’adressent-elles et quelles problématiques résolvent-elles ?

Pour le lancement d’etc-tec, nous avons deux applications qui résultent de ce projet de recherche.

L’objectif principal est d’améliorer l’expérience de l’utilisateur Revit dans les phases esquisse.

etc signifie Expression, Test, Cycle et ce triumvirat s’applique à toutes les phases d’un processus de conception. Le but est de permettre au dessinateur de se dédier uniquement à l’expression et d’attribuer à l’ordinateur les taches fastidieuses et chronophages de test et cycle.

G.Algo est né de ce principe et s’adresse aux architectes mais aussi aux promoteurs, ainsi qu’aux maitrises d’ouvrage.

Il comprend une interface simple pour que l’utilisateur puisse esquisser sur Revit, puis propose la couche “conception générative” pour que le dessinateur puisse poser des questions au logiciel.  Par exemple, comment optimiser la surface. Le logiciel est capable de générer des variantes du projet, de les tester et de procéder à des cycles à répétition ; jusqu’à trouver les solutions qui répondent le mieux à la question posée.

G.Plus est une boite à outils, qui propose des fonctions complémentaires faisant gagner du temps à tous les corps de métier du bâtiment : les liens entre Revit et Microsoft Excel, la duplication simultanée des carnets de vue, la création des schémas de couleur pour repérer visuellement les données dans une ou plusieurs catégories d’éléments… Le but est d’économiser du temps, en automatisant les tâches répétitives et chronophages.

Comment convaincriez-vous un architecte ou un BET de l’intérêt de vos solutions ? Quels sont leurs éléments différentiateurs ?

G.Plus est plus généraliste, les fonctions sont très directes. Vous économisez plusieurs jours de travail chronophage en automatisant la mise à jour des informations des paramètres dans les pièces, la création des plans de repérage ou les vues de coordination.

La communication d’information entre le BET, l’architecte, l’économiste et la maitrise d’ouvrage devient plus facile et plus rapide !

Une journée de travail d’une personne peut être réduite à quelques secondes et libère du temps pour des tâches plus intéressantes !

G.Algo est plus orienté vers les architectes, promoteurs et maitres d’ouvrage qui ont besoin de faire des études de faisabilité, des schémas formels ou fonctionnels des bâtiments, de tester leur concepts et chercher des solutions optimales.

Avec cet outil, un cabinet d’architectes peut faire des dizaines d’études formelles et fonctionnelles en une journée. Grâce au dessin génératif, les équipes peuvent demander à l’ordinateur de tester et optimiser leur concept selon les objectifs du programme et de le tester face au PLU. Une agence d’architecture peut ainsi gagner plusieurs journées de travail dans une phase de concours.

Les promoteurs ou les maitres d’ouvrage peuvent aussi faire de leur côté des études de faisabilité avant le lancement d’un concours.
On peut ainsi partager des maquettes très légères mais très complètes en informations dans les phases esquisse et APS, avec des BET et économistes, ce qui peut leur permettre aussi d’intégrer leurs études dans Revit plus tôt dans le projet.

Notre gros avantage par rapport à d’autres solutions sur le marché, c’est l’attention que nous avons à créer des interfaces simples et intuitives. De plus, nos outils sont vivants et en évolution constante : en fonction des retours de nos clients et de leurs besoins, on intègre des fonctionnalités supplémentaires (par exemple, en ce moment nous travaillons sur un outil de modélisation de volume capable de modéliser selon les règles d’un PLU, une fonction demandée par plusieurs de nos clients). Les mises à jours sont fréquentes ;  GPlus v1 est sorti en septembre et la V2 sort avec deux nouvelles fonctions en 2020.

Et qu’est-ce qu’ETC.app ?

etc.app est une application de bureau très légère et simple d’utilisation, qui permet de télécharger et mettre à jour les applications etc actives sur votre ordinateur.

Ces solutions sont-elles développées sur les APIs de Revit ?

Oui, notre objectif c’est d’intégrer nos outils au maximum dans l’interface de Revit. Nous essayons de « copier » les démarches des autres commandes sur Revit pour que l’utilisation de nos outils soit très intuitive pour un utilisateur Revit.

Soyons honnête, quand un utilisateur nous dit qu’il ne savait pas que nos outils n’étaient pas natifs dans Revit, on est ravis !

Les études de faisabilité chez les architectes, un grand sujet. Et vous semblez le résoudre de manière intelligente. En quoi cela diffère-t-il des volumes conceptuels dans Revit ? Allez-vous plus loin?

Oui, carrément plus loin avec G.Algo. Nous travaillons une nouvelle catégorie dans Revit nommée « Bâtiment » et qui représente un Bâtiment en LOD 100. Malgré sa représentation schématique et simple, nous avons dans une seule entité toute l’information de notre projet : les surfaces, les ratios de surface, les linéaires de façade, ainsi que le programme – les zones du bâtiment, toutes les pièces qui vont dedans, etc…

Cette famille a aussi des types que nous pouvons configurer à l’infini, et qui correspondent à des typologies de bâtiments différentes. On en aura une représentation en plan différente :  par exemple un type Bureaux aura une représentation avec un couloir central, une épaisseur de façade, mais une typologie Equipement aura peut-être en plus un noyau aveugle pour les locaux de stockage et deux circulations parallèles. Du coup, quand on modélise notre bâtiment, nous avons aussi une représentation en plan plus détaillée. Nous pouvons facilement changer le type de notre bâtiment par zones et également ajuster automatiquement les trames et largeurs de couloirs sans être obligé de tout redessiner.

Nous pouvons aussi facilement contrôler le respect des règles d’un PLU.

Faites-vous appel à de l’intelligence artificielle ou une approche similaire ?

Pour l’instant c’est plutôt de la statistique.

L’algorithme génératif ‘etc’ s’appuie sur l’esquisse de l’architecte, et les paramètres variables qu’il a ajouté à l’esquisse, la contrainte du PLU et l’objectif établi : il fait une série de permutations entre les valeurs variables possibles, il génère des solutions, les teste face au PLU et il récupère les solutions qui se rapprochent le plus de l’objectif établi. Parfois, les solutions peuvent surprendre l’utilisateur et l’inspirer.

Avez-vous quelques Clients testant déjà vos solutions et qu’en pensent-ils ?

Oui, et en réalité depuis plusieurs années puisque je l’ai intégré à Revit dans les agences où j’ai travaillé sur des projets réels. Depuis janvier, nous avons eu des retours très positifs d’agences d’architecture, mais aussi de BET et économistes, et suite à cette phase d’essai, nous finalisons la première version de G.Algo, qui sortira en février 2020.

Cette version (G.Algo Phase 1) comprend les fonctions permettant d’esquisser avec la famille bâtiment et de créer des études de faisabilité. La phase 2 sortira pour l’été 2020, et s’y ajouteront les interfaces génératives.

Pour G.Plus les retours ont toujours été très positifs, le gain de temps est assez évident, au bout de quelques clics. On en comprend rapidement l’intérêt.

Pour G.Algo la première réaction est toujours ‘wow’, mais pour que l’outil soit utilisé à sa pleine mesure et qu’il puisse permettre d’économiser des journées entières de travail, nous dispensons une formation d’une demi-journée à l’achat des licences. La méthodologie etc doit être intégrée à la méthodologie des équipes pour pleinement fonctionner – on ne vient pas révolutionner le fonctionnement des agences, mais juste donner un petit coup de fouet pour redonner du temps à la création !

Quel est votre modèle de vente ?

La version 1 de G.Plus est disponible sur l’App store d’Autodesk et sur notre site, et  G.Algo sera disponible le 2 Février 2020.  Il est important de préciser que l’achat de plug-ins fonctionne sur un système de licence annuel et intègre les mises à jour – si vous achetez G.Algo Phase 1, vous bénéficiez automatiquement de la phase 2 mise en vente 6 mois plus tard. Nous souhaitons garder des tarifs raisonnables pour que les petites et moyennes entreprises puissent aussi en profiter et être plus compétitifs.

Nous sommes aussi à la recherche de distributeurs, donc bien entendu, s’ils nous lisent et qu’ils sont intéressés, qu’ils n’hésitent pas !

Comment peut-on vous contacter facilement si l’on souhaite plus d’informations sur vos solutions ?

Clara : Toutes les informations sont disponibles sur notre site www.etc-tec.com, ou sur notre linkedin (https://www.linkedin.com/company/etc-tec/) et sur Twitter bien entendu https://twitter.com/etc_tec_company

Clara et Amilcar, merci beaucoup pour cette présentation de vos solutions innovantes. Nous vous souhaitons un franc succès dans cette belle démarche.

Une réponse sur “Interview Startup Innovante – ETC-TEC, les petits génies du BIM génératif et intelligent”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *