La EU BIM Task Group lance sa nouvelle feuille de route et nomme Souheil Soubra Président du groupe de travail

EU BIM Task Group

Pour rappel, le groupe de travail BIM de l'UE est un réseau paneuropéen échangeant autour des compétences du secteur public autour du sujet du BIM, avec une emphase particulière pour les propriétaires d'infrastructures et de bâtiments publics, ainsi que les clients publics et décideurs. Le 17 décembre, ce groupe de travail a tenu son assemblée générale annuelle à Bruxelles afin de définir sa feuille de route pour les années à venir et aussi d'élire un nouveau comité de pilotage, qui dirigera les efforts en vue de la numérisation du secteur de la construction au niveau européen.

Le BIM étant une méthodologie favorisant la planification, la fabrication, la construction et la gestion numériques d'environnements bâtis en fonction de leurs caractéristiques physiques et fonctionnelles. Il est à juste titre actuellement considéré comme le développement technologique le plus impactant du secteur de la construction.

Les études prévoient qu'une adoption plus large de ce processus permettrait de réaliser des économies substantielles de l'ordre de 15 à 25% sur le marché mondial des infrastructures d'ici 2025. Dans un marché aussi vaste que le secteur européen de la construction, qui représente plus de 1 300 milliards d'euros, une augmentation de l'efficacité même de 10% permettrait à ce secteur d'économiser 130 milliards d'euros. Ce chiffre impressionnant ne tient même pas compte des avantages sociaux et environnementaux potentiels de ce changement de paradigme, qui pourraient même être plus importants tels que : Une prise de décision améliorée, renforcée par le BIM, soutiendrait les efforts en faveur de la sauvegarde du climat et de l'utilisation efficace des ressources, garantissant des avantages pour la société dans son ensemble.

Dans ce contexte, le groupe de travail BIM de l’UE pour le secteur de la construction a pour objectif principal dans les années à venir de parvenir à une croissance durable et inclusive au sein des marchés unique et numérique uniques en Europe, en adoptant plus largement le Buildig Information Modeling. C'est une proposition difficile, d'autant plus que le secteur de la construction est actuellement l'un des moins numérisés d'Europe. Il est donc essentiel d'atteindre cet objectif pour assurer la compétitivité future du secteur.

Au cours de l’Assemblée générale, le groupe de travail BIM de l'UE a nommé le nouveau comité de pilotage, qui dirigera les travaux du groupe vers cet objectif.

C'est dans ce contexte que M. Souheil Soubra a été élu président du groupe de travail sur le BIM de l'UE pour les deux prochaines années. Il est actuellement directeur du département informatique du Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB). De plus, il contribue activement au plan de transition numérique français (PTNB), soutenu par le ministère français de la Transition écologique et par le ministère de la Cohésion territoriale, afin de préparer un déploiement à grande échelle du BIM dans le secteur de la construction en France.

Souheil Soubra dirige le groupe de travail BIM de l'UE avec l'architecte allemande Milena Feustel, qui a été nommée vice-présidente lors de l'Assemblée générale. Le nouveau comité directeur comprend Pietro Baratono (Italie) qui a été à l'origine de l'impulsion du BIM obligatoire en Italie, Dainius Čergelis (Lituanie), Diderik Haug (Norvège), Brigitte Jacquemont (France), Benno Koehorst (Pays-Bas), Ingemar Lewén (Suède), Adam Matthews (Royaume-Uni), Jaroslav Nechyba (République tchèque), Jaan Saar (Estonie) et Jorge Torrico (Espagne).

Le groupe de travail BIM de l'UE, un réseau soutenu par la Commission Européenne, a été fondé en janvier 2016 et s'est rapidement développé pour intégrer 23 pays d'Europe. Grâce à cette plate-forme, les maîtres d'ouvrage, les entreprises de construction et les exploitants d’infrastructures publiques, les conseillers politiques et les acheteurs des membres de l’Espace économique européen (EEE) ou de l’Association européenne de libre-échange (AELE) peuvent échanger leurs meilleures pratiques, stimuler la co-innovation et élaborer des stratégies pour le secteur de la construction afin d'aller vers un avenir plus intelligent et plus efficace.

En savoir plus sur le groupe de travail BIM de l'UE sur YouTube.

Site et communiqué officiel de la EU BIM Task Group.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *