La vérité sur le BIM en France ? L’étude des CTB nous livre des chiffres édifiants sur l’adoption de ce processus

Il aura fallu plusieurs mois de travail, une étude menée auprès de plus de 261 répondants par les Cahiers Techniques du Bâtiment avec Autodesk, pour que le livre blanc final sur l’état d’adoption du BIM en France paraisse enfin.

Les Maîtres d’oeuvre et maîtres d’ouvrage ont joué le jeu, tout comme les utilisateurs et non utilisateurs. Sans vouloir dévoiler trop de secrets par avance et afin de vous laisser la primeur de la découverte de son intégralité, on y découvre que la France a un taux d’adoption de 66% chez les professionnels de l’AEC, qu’un peu moins de 55% des sondés réclament plus d’interopérabilité, mais qu’une bonne majorité en ont une connaissance très limitée !

Point très surprenant, 33% des répondants pensent qu’une obligation du BIM sur les marchés publics permettraient d’accélérer l’adoption du processus.

En termes de plateformes collaboratives, BIM 360 est la première vraie plateforme collaborative supportant les standards IFC et certains formats natifs (RVT de Revit) devant des solutions de dépôt et d’échange de fichiers simples comme WeTransfer et DropBox.

Enfin, le niveau de préparation et de sensibilisation au BIM dans les filières universitaires et des grandes Ecoles, telles que celles d’architecture et d’ingénierie, est considéré comme insuffisant et le niveau de connaissance s’en ressent donc.

Tout cela est globalement positif mais la route est encore longue.

Découvrez ce livre blanc sur le BIM en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *