L’EFCA lance un guide des bonnes pratiques pour aider les chefs de projet à optimiser l’application de la norme ISO 19650 sur les projets BIM

Utiliser un logiciel de modélisation BIM éprouvé et de qualité tel que Revit, exploiter de manière optimale les données générées et travailler en étroite collaboration avec tous les partenaires des projets de construction et d’ingénierie est essentiel pour que les entreprises européennes puissent survivre sur un marché difficile et en mutation rapide.

Le BIM ou modélisation des informations du bâtiment est un processus collaboratif mais aussi une approche de gestion des informations numériques. Cela signifie une utilisation plus efficace des ressources, une communication de meilleure qualité et donc une collaboration entre tous les intervenants du projet, une plus grande flexibilité et une meilleure planification à long terme.

La récente publication de la norme ISO 19650, standard international de qualité régissant l’organisation et la numérisation des informations sur les bâtiments et les travaux de génie civil, aide les clients, les responsables de projets et les entreprises à se mettre d’accord, à développer une compréhension commune et à échanger plus facilement des données. La norme aidera à déployer le BIM dans le secteur du BTP et à rassembler les parties prenantes au sein d’un projet. En plus de rendre le secteur de la construction plus compétitif, le BIM est un moteur d’innovation et de croissance durable et constitue un outil permettant d’améliorer la qualité des infrastructures.

Parmi les co-rédacteurs de ce document riche, on retrouve certains acteurs clés français tels que Christophe Castaing d’EGIS et Michel Bernard de la Fédération CINOV-SYNTEC.

C’est pour cela que la Fédération Européenne des Associations de Consultants en Ingénierie (EFCA) met à disposition de ses membres, des conseils pour l’introduction de la norme ISO 19650 dans leurs process et la mise en évidence de ses avantages considérables. Pour les ingénieurs, le BIM selon les concepts ISO 19650 représente une opportunité sans précédent d’améliorer leur valeur ajoutée pendant le processus de construction.

L’EFCA pense à juste titre qu’il est utile de mieux comprendre les nouvelles façons de travailler entre tous les acteurs du projet, et d’adopter une approche plus numérique, parlant ainsi le même langage. Ce guide EFCA aidera toutes les parties prenantes à optimiser l’utilisation de la norme ISO 19650. Vous pouvez le consulter en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *