Observatoire d’appels d’offres de la commande publique en Espagne, l’obligation du BIM progresse fortement !

L’observatoire des appels d’offres BIM du Groupe es.BIM en charge du développement de la stratégie BIM en Espagne a été créé en mai 2017 avec pour objectif de monitorer et d’analyser l’intégration d’obligations BIM dans les appels d’offres publics, tant quantitativement que qualitativement. Ils ont à ce jour publié plus de sept rapports et le dernier en date s’appuie sur l’analyse de plus de 517 appels d’offres publics intégrant cette obligation depuis 2017 jusqu’à maintenant, soit un total cumulé de 1 532,7 millions d’euros.

Évolution dans le temps

Les données analysées montrent qu’au premier semestre 2019, le nombre total des offres publiées est proche du total de l’année 2018, soit 195 contre 216 respectivement, ce qui signifie 38% du total publié à ce jour. Ces offres publiées en 2019 représentent un investissement total de 843,3 millions d’euros, une valeur qui double presque l’investissement total de 2018 (424,81 millions €). Il faut préciser que cette valeur élevée est due à la publication d’un grand nombre d’appels d’offres concernant l’exécution de travaux qui ont des valeurs de contrat estimées supérieures à d’autres phases.

En termes de leadership des régions, c’est la Catalogne (41%) qui mène la danse du BIM, puis la Communauté Valencienne (13%), Madrid et l’Andalousie (tous deux avec 9%).

En termes de maturité BIM, les offres publiques sont analysées en fonctions des requis BIM basés sur des indicateurs qualitatif pré-établis et l’enregistrement de l’obligation ou non, dans le cahier des charges. Ces indicateurs sont les suivants :

Types de livrables BIM entre autres :

  • S’il y a utilisation ou demande de livraison de formats ouverts dits openBIM de type IFC ou COBie
  • Si la réalisation nécessite un plan d’exécution BIM
  • Si l’intégration de personnel spécialisé dans l’équipe est requis
  • S’il existe une référence à une norme existante, soit nationale ou internationale
  • si l’utilisation d’un système de classification est requise
  • Si les exigences des informations clients sont définies
  • Et si nécessaire, contrôler expressément la qualité du modèle BIM

Parmi les résultats de ces indicateurs, la définition des produits livrables du BIM par rapport aux utilisations est illustrée ci-dessous :
65% des offres publiées avec une obligation BIM définissent certains livrables BIM, tandis que 51% définiraient une utilisation.
La nécessité d’utiliser des formats ouverts est également remarquable (45%).

Le secteur du bâtiment a augmenté progressivement le nombre d’offres publié depuis début 2017. Par rapport à l’infrastructure et sur le total accumulés, la construction représente 72% (372 des offres) contre 28% pour les infrastructures.

Le secteur des infrastructures a considérablement augmenté le nombre d’offres publiées depuis début 2017, avec un total de 142 et un investissement de
394 millions d’euros, et si l’on rapporte le nombre d’appels d’offres publics avec les obligations BIM publiées dans le secteur des infrastructures avec celles de la construction, actuellement un sur trois correspond au secteur des infrastructures.

Découvrez l’observatoire complet en cliquant ici.

Exploit, le Hors-Site prend de la hauteur avec le Marriott AC NoMAD, le plus haut hôtel modulaire du monde conçu en BIM !

A lire sur International Offsite Magazine, la success story du AC Marriott NoMAD hôtel conçu en BIM avec Revit !

Il est des exploits qu’on se doit de saluer. Le plus haut hôtel en modulaire de la chaîne Marriott est en cours de construction sur la 6ème avenue à New-York. Avec plus de 168 chambres sur 26 étages et un rooftop demandé par la ville, conçu par l’Agence Américaine Danny Forster & Architecture, il est construit par le contractant général Skystone LLC qui le livrera clé en mains à son propriétaire.

© Danny Forster & Architecture 2019

Une tour modulaire ne doit pas nécessairement ressembler à des boîtes empilées ou à des dortoirs flottants dans le ciel. Il est cependant évident que les grands hôtels exigent une symétrie répétitive et une efficacité opérationnelle, et du coup, la construction modulaire qui est réputée être rentable avec une qualité contrôlée répond parfaitement à ces attentes. Dans la conception de cet hôtel AC de Marriott de Manhattan, une qualité irréprochable associe une expression architecturale inventive à une stratégie de balcon sophistiquée qui élimine l’opprobre de la double largeur préfabriquée et économique.

Le plan d’étage à la fois angulaire mais hyper-symétrique de DF & A tire parti de l’efficacité obtenue par la construction en usine des modules. La conception permet toujours des variantes – chambres King, Queen, compatibles ADA et communicantes – mais avec des largeurs de baie cohérentes et des détails prototypiques permettant de réaliser des économies de coûts importantes. Et avec une façade originale qui capte l’attention.

Ce projet a été réalisé avec Skystone LLC, Epstein, Mandy Li & DMD Modular.

En savoir plus sur le site de l’agence Danny Forster & Architecture ici.

© Danny Forster & Architecture 2019

Les modules de chambres pré-équipées et décorées, ainsi que le bar rooftop et la toiture sont préfabriqués en hors site et seront ensuite montés sur place sur un ancien terrain sur lequel sera démoli un ancien bâtiment des années 80.

Voulu par le maître d’ouvrage qui envisageait de passer au modulaire depuis des années pour des raisons évidentes de coût, de maîtrise du temps et de la qualité, ce projet de 70 millions de dollars a un ratio de coût de 65% sur la partie classique pour 35% pour la partie modulaire. Intégrant 4 étages en béton, ainsi qu’un noyau de circulation en béton, il est conçu en BIM avec Autodesk Revit.

Skystone LLC est un contractant général qui livre ses bâtiments clé en mains, et qui peut construire ce type d’édifices en modulaire un peu partout dans le monde. Ils gèrent à ce titre toutes les inspections, validations et contrôles en cours de chantiers.

Bénéficiant d’années d’expérience dans la production de modules à l’instar de certains fabricants de produits industriels comme les automobiles, Skystone envoit ses modules en fabrication en usine, leur permettant d’en maîtriser la qualité au plus près. Ils ont pour cela mis en place un processus de sélection, contrôle, validation et suivi de leur chaîne d’approvisionnement et sous-traitants afin de garantir une qualité extrème.

La partie la plus délicate de leurs modules est leur structure, fabriquée par STP Elbud qui utilise des robots pour maximiser les soudures des éléments structurels, avec une tolérance maximale de 3mm en X, Y et Z. La finition des façades étant réalisée par Aluprof, des leaders de la fabrication de façades métalliques pour les IGH.

Les modules produits par DMD dans un seul hangar en Pologne seront acheminés depuis les port de Gdansk jusqu’à New-York. Pendant le transport, ils seront équipés de GPS et inspectés afin de contrôler leurs éventuelles déformations durant ce long voyage.

Ce futur hôtel de Marriott sera enfin le moyen de prouver qu’un immeuble de grande hauteur conçu en BIM et en modulaire peut être construit aisément et tout de suite.

Découvrez l’article complet sur la revue International Offiste ci-dessous.

© Offsite Magazine 2019

Amis du hors site, prenez de la hauteur et passez au BIM !

IGNES-GIMELEC et BIM&Co mettent à disposition des objets génériques de référence du domaine électrique

Le Gimelec est le groupement des entreprises (parmi lesquelles on retrouve notamment ABB France, Delta Dore, ENGIE Ineo, Schneider Electric, Vinci Energies, Autodesk France…) de la filière électronumérique en France. 

Les organisations professionnelles Ignes et GIMELEC se mobilisent pour le développement du processus BIM et proposent des modèles d’objets de référence du domaine électrique.

Conçue pour les professionnels de ce domaine, la bibliothèque BIM-Energies contient sept modèles d’objets au format RFA d’Autodesk Revit et plusieurs centaines de propriétés permettant, dans le cadre d’un appel d’offres BIM, de concevoir, mettre en œuvre et maintenir l’infrastructure électrique et numérique des bâtiments. 

Cette contribution « filière » est issue d’un travail collaboratif associant les bureaux d’études, installateurs et fabricants, inscrit dans le cadre reconnu du Plan de Transition Numérique du Bâtiment. (PTNB / Conformité aux acquis normatifs IEC et PPBIM – pr EN ISO PR NF EN ISO 23386)

D’autres modèles d’objets de référence seront ajoutés dans les prochains mois.

Utiliser BIM-Energies permet de gagner du temps et de pérenniser vos modèles de données sur des bases fiables et cohérentes. C’est un gage de cohérence et de crédibilité pour spécifier vos besoins et répondre aux exigences de vos projets.

Découvrez et téléchargez ces objets en cliquant ici.

Inscrivez-vous aux évènements du Futur de la Construction pour tout savoir sur les disruptions technologiques et la transformation numérique du secteur avec des intervenants de qualité à Paris et Lyon !

Enregistrez-vous pour les évènements Future of Making à Paris et Lyon des 26 novembre et 3 décembre !

Dernière ligne droite avant l’évènement Future of Making, concept porté par Autodesk, qui encourage la transformation digitale depuis les phases de conception, de construction, jusqu’à l’exploitation des environnements bâtis et urbains qui nous entourent. Autodesk a voulu donner la parole à ces professionnels innovants qui font notre monde de demain.

Lors de ces deux événements, placés sous le signe de l’innovation, venez écouter les keynotes inspirants et retours d’expériences concrets de vos pairs (Agence Jean-Paul Viguier Architecture, Bouygues Immobilier, GSE ou encore Vurpas Architectes) pour insuffler ce changement au sein de votre entreprise. Des personnalités dirigeantes d’Autodesk telles que Nicolas Mangon, Vice-Président Stratégie AEC et Eric Piccuezzu, DirecteurThought Leadership AEC Monde viendront partager leur vision du futur.

Il y sera question de projets tels que la Tour Hyperion en bois de l’agence Jean-Paul Viguier qui a gagné le récent BIM d’or 2019, des beaux et durables entrepôts logistiques du grand contractant général français GSE, ou encore des majestueux projets culturels tels que ceux de l’agence Vurpas Architectes…

Vous pourrez y réseauter avec vos pairs, découvrir les succès d’autres professionnels et rencontrer les sponsors technologiques et start-ups qui transforment le secteur.

Public ciblé : Décideurs et acteurs clés concernés et intéressés par les sujets d’innovation et de transformation digitale.

RDV à PARIS le 3 décembre 2019 de 14H à 18H30 à la Station F – 5 Parvis Alan Turing – 75013 Paris. Vous inscrire en cliquant ici.

RDV à LYON le 26 novembre 2019 de 14h à 18h30 à la Halle H7 – 70 Quai Perrache – 69002 Lyon. Vous inscrire en cliquant ici.

Les partenaires de ces évènements sont :



Rapport BSI – De l’importance de la digitalisation des entreprises de construction pour être concurrentiel !

L’organisation Internationale de certification Britannique BSI vient de mettre à disposition un nouveau rapport destiné à aider les entreprises à gérer leur transformation numérique sereinement.

Réaliser une véritable transformation numérique dans le secteur du BTP représente un véritable défi selon BSI. Entre les besoins d’adaptations aux standard du marché, les problématiques d’urbanisation et de développement durable, les entreprises doivent faire des choix et définir des priorités tout en se modernisant en même temps. Dilemne difficile !

L’accélération de la digitalisation, aussi connue sous le nom d’Industrie 4.0, rend l’évolution du secteur du BTP d’autant plus importante et cruciale. Centrée essentiellement sur la collaboration et l’automatisation de la création et la gestion de l’information, cette vague de transformation numérique déplace les actifs physiques des structures statiques vers des écosystèmes connectés. Le Big Data, l’Internet des Objets, et le BIM (Building Information Modeling) permettent d’améliorer la conception, la construction et la gestion et la maintenance des bâtiments, tout en prenant en charge la communication entre les machines, ainsi qu’entre les hommes et les machines.

Cependant, cette étude intéressante sur la transformation numérique de BSI révèle aussi que 32% des professionnels de la construction se sentent mal préparés et en retard dans la mise en œuvre des normes de transformation numérique en 2019. Par ailleurs, seulement 12% des entreprises de construction (certainement les majors) se considèrent comme des leaders dans leur domaine en termes de stratégies de transformation numérique. Bien que les entreprises de construction aient beaucoup progressé, ce manque de confiance ralentit les autres acteurs du secteur dans leur modernisation, et par conséquent les empèche de fournir de meilleurs services à leurs clients. Dans des marchés aussi fragmentés que les nôtres, cela représente un problème, sachant que les TPE et PME représentent 80 à 90% du marché total des entreprises. Cela représente un véritable risque puisque si l’ensemble du secteur ne suit pas, l’écosystème global en souffrira.

81% des organisations ont investi, sont en train, ou ont l’intention d’investir dans le BIM au cours des 12 prochains mois et 44% ont investi dans le cloud computing.

Les trois principaux obstacles à la mise en œuvre de stratégies de transformation numérique sont :
– Les limitations budgétaires
– Surmonter les idées préconçues et mentalités des équipes internes
– Manque d’expertise externe / connaissance

Le BIM, clé de voûte essentielle de la transformation numérique dans l’environnement bâti, permet aux entreprises de construction de créer des environnements collaboratifs pour toutes les phases du projet, facilitant ainsi la collaboration pour relever les défis, améliorer la confiance et augmenter la rentabilité des projets. Il a également été constaté que le BIM réduisait les retards – en fait, une étude de BSI a montré que l’utilisation de processus BIM avait permis de gagner en moyenne 15% de temps de travail par projet.

Pour les entreprises cherchant à acquérir un avantage concurrentiel, à réduire leurs dépenses, à travailler plus efficacement et à accroître leur résilience, les normes contribueront sans aucun doute à soutenir une stratégie de transformation numérique. La norme ISO 19650 fournira un cadre permettant au secteur de travailler de manière efficace et efficiente et de respecter les normes les plus strictes.

Ce rapport inclut les résultats d’une enquête menée par plus de 100 professionnels de l’environnement bâti, ainsi que des informations exclusives émanant de personnalités influentes du secteur au Royaume-Uni, notamment :

  • Alex Lubbock (responsable de la construction numérique, ministère des finances et du cabinet du gouvernement Brittanique)
  • Gary Pattison (Expert technique en certification pour le BIM et la construction numérique, BSI)
  • Dan Rossiter (chef de secteur, BSI)

Téléchargez et découvrez ce rapport passionnant de BSI sur la transformation numérique de BSI en cliquant ici.

Construction 4.0, un ouvrage de référence d’Edward Woods, Christian Grellier et Karim Beddiar à lire pour faire avancer le numérique en France !

Un secteur du BTP pas assez productif et peu innovant !

À l’heure actuelle, plus de la moitié des projets de construction pourraient être optimisés pour éviter les erreurs, défauts ou processus non coordonnés. Le cloisonnement des métiers de la construction pénalise par ailleurs souvent l’échange d’informations et la collaboration des intervenants.

Des leaders d’opinion impliqués pour une transformation radicale du secteur !

Rédigé par des Acteurs clés de la transformation digitale que sont Edward Woods, Directeur Technique Central chez Bouygues Immobilier, Christian Grellier, Directeur Open Innovation chez Bouygues Immobilier et Karim Beddiar, Ingénieur, Docteur des Ponts et Chaussées et Enseignant, cet ouvrage brosse un tableau parfait de l’évolution des pratiques et du digital en s’appuyant sur l’histoire de ces révolutions et disruptions. Ils proposent leur regard et des actions concrètes pour faire évoluer notre pays vers ces pratiques incontournables et inéluctables si nous souhaitons rester dans la course et avoir une Industrie du BTP efficace et compétitive.

De nouvelles tendances de fond à portée de main !

L’industrie 4.0, avec le big data, l’intelligence artificielle, la robotique, l’Internet des objets, le BIM, la réalité augmentée ou l’impression 3D, offre aujourd’hui de nouvelles opportunités aux entreprises qui entendent accroître leur compétitivité, la qualité de leurs travaux, le respect des délais et les nouveaux services offerts à leurs clients.
Ce livre offre une grille de lecture complète permettant d’appréhender les enjeux, les concepts, les technologies ainsi que les impacts de cette révolution appliquée au bâtiment et à la ville. Il servira de point d’appui méthodologique pour les différents acteurs de la chaîne de la construction qui veulent profiter des nouvelles perspectives ouvertes par l’ère du numérique.

Sommaire de l’ouvrage :

Élements introductifs au bâtiment du futur. Évolutions de l’industrie. Économie circulaire et immobilier. La construction : une industrie en profonde mutation.
Bâtiment 4.0 Contexte. « Bâtiment 4.0 » ?. La conception d’un bâtiment flexible à l’architecture simplifiée. Le principe constructif d’un bâtiment réversible. Un bâtiment smart multipreneur, simplifié pour les utilisateurs. Un bâtiment intelligent avec garantie de performance. Un bâtiment intelligent avec de nouveaux services pour le promoteur. Un bâtiment à « économie positive » pour une meilleure valorisation. Des bâtiments à énergie positive vers des quartiers à impacts positifs.
Concept, outils et technologie.  Nouveaux modes constructifs. Nouveaux outils de management de projet.
Stratégies et déploiement. Rôle de la recherche et de l’innovation. Formation et montée en compétences. Outils juridiques à deployer.
Études de cas. The Black Swans (Strasbourg). La maison YHNOVA (Nantes). Écoquartier Confluence (Lyon)

Vous pouvez vous procurer cet ouvrage en cliquant ici.

La Fédération CINOV reprend la route et vous invite à Clermont-Ferrand le 27 novembre pour parler retour d’expérience BIM. Autodesk partenaire de l’évènement !

Pour mieux comprendre l’intérêt et les enjeux du BIM, la Fédération CINOV a lancé depuis plus de 11 mois maintenant un REX BIM Tour où BET, Architectes, entreprises et maîtrise d’ouvrage viennent s’exprimer et présenter leurs expériences, succès, difficultés parfois mais surtout retour sur investissement de leurs projets réalisés en processus BIM. Cette démarche a pour objectifs de démystifier, simplifier et confronter les approches à toutes les étapes du projet, de la conception à la gestion et maintenance.

La prochaine étape se déroule dans moins de deux semaines à Clermont-Ferrand, l’une des patries du numérique qui a vu naître des références du numériques, impliquées au plus haut niveau dans cette transition comme Gilles Charbonnel, Président d’ADN Construction, Julien Mercier, Vice-Président Innovation et Prospective à CINOV, Bruno Slama, PDG et fondateur de BBS Slama ayant créé Clima Win, Stéphane Bernard, PDG d’Attic+, l’une des solutions de référence pour les économistes de la construction, et bien d’autres encore.

La Société Autodesk, Partenaire CINOVACTION et impliquée dans la transition digitale est aussi partenaire de ce REX BIM Tour car elle considère que c’est au travers de ce type d’initiatives que le BIM pourra prendre racine et se développer en France.

Le prochain REX BIM Tour se déroulera le 27 novembre 2019 prochain à Clermont-Ferrand de 13H30 à 17H35 à l’hôtel de Région.

Au programme de cette demie journée :

Pour vous inscrire gratuitement à cet évènement, cliquez ici.

Le Cadre BIM Britannique publie deux nouveaux documents intéressants pour l’implémentation d’un BIM efficace et utile !

Le Cadre BIM Britannique vient de publier deux nouveaux documents intéressants : Orientation, partie 2 : Processus d’exécution des projets (deuxième édition) et atterrissages progressifs gouvernementaux (Government Soft Landings), orientations révisées à l’intention du secteur public sur l’application de la norme BS8536, parties 1 et 2.

Le cadre BIM britannique publie aujourd’hui ces deux documents destinés à aider les praticiens à intégrer et à mettre en œuvre le processus BIM (Building Information Modeling).
Ces deux documents peuvent être téléchargés à partir du site web du cadre BIM Britannique en cliquant ici.

Le Cadre BIM Britannique ou UK BIM Framework est l’approche globale pour la mise en œuvre du BIM au Royaume-Uni développée par l’Alliance Britannique BIM, BSI définissant les normes et CDBB (Centre for Digital Built Britain). Ensemble, ces documents renforcent la mission du Cadre BIM Britannique d’aider le secteur à comprendre les normes BIM et leur mise en œuvre. Collectivement, BSI, CDBB et UK BIM Alliance élaborent et préconisent un ensemble unique d’orientations de manière claire et concise. En proposant une approche coordonnée à la création, à la communication et à la mise en avant internationale pour le BIM britannique, ils visent à assurer une transition en douceur dans l’intégration de la série BS EN ISO 19650.

La deuxième édition de la partie d’orientation 2 : Processus d’exécution du projet fournit une mise à jour comprenant une nouvelle section sur l’environnement de données commun (CDE). Il fournit également des informations supplémentaires sur les activités associées à la norme ISO 19650-2, article 5, portant sur :

  • Évaluation et besoin
  • Invitation à soumissionner
  • Réponse à l’appel d’offre
  • Nomination et clôture du projet

Les activités restantes de l’article 5 seront abordées dans la troisième édition de janvier 2020, parallèlement aux informations associées aux exigences en matière d’informations et à d’autres thèmes de la série ISO 19650. Il est intéressant de noter que l’évolution des orientations et commentaires sont les bienvenus, qui peuvent être envoyés ici en écrivant à info@ukbimframework.org

Outre la mise à jour de la partie 2 du Guide, le cadre BIM britannique publie également des lignes directrices révisées à l’intention du secteur public sur l’application de BS8536 parties 1 et 2 – Atterrissages progressifs du gouvernement (Government Soft Landings).

Pour le succès d’un actif, une collaboration efficace dès le début d’un projet est essentielle, en tenant compte de l’utilisateur final et du fonctionnement continu du ou des biens. Les Government Soft Landings (GSL) fournissent un aperçu des activités et un mécanisme facilitant la collaboration et garantissant que les objectifs tout au long de la phase de conception et de construction restent alignés sur les objectifs du bâtiment en exploitation. Les GSL sont entre autres destinés à aider à livrer des hôpitaux qui promeuvent de meilleurs services de santé, des écoles qui améliorent les résultats de l’enseignement et des bureaux qui utilisent moins d’énergie et sont des lieux de travail plus efficaces. Les GSL sont destinés à soutenir le secteur public, mais apporteront également des avantages au secteur privé en permettant une transition en douceur de la construction à l’exploitation.

L’auteur principal des Governement Soft Landings, Dave Philp, du Centre for Digital Built Britain (CDBB), déclarait récemment :

«Les Governement Soft Landings sont essentiels pour les clients du secteur public qui financent des travaux de conception et de construction, mais cette approche s’applique également aux projets d’entreprises pour le secteur privé. L’application de ces instructions prend en charge l’importance du coût de la maintenance d’un actif construit tout au long de son cycle de vie « 

Téléchargez ces nouveaux documents en cliquant ici.

Evènements Futur de la Construction à Paris le 3 décembre et à Lyon le 26 novembre ! Venez écouter les Architectes, Ingénieurs et Entreprises qui conçoivent et construisent le monde de demain !

Le Future of Making, concept porté par Autodesk, encourage la transformation digitale depuis les phases de conception, de construction, jusqu’à l’exploitation des environnements bâtis et urbains qui nous entourent. Autodesk a voulu donner la parole à ces professionnels innovants qui font notre monde de demain.

Lors de ces deux événements, placés sous le signe de l’innovation, venez écouter les keynotes inspirants et retours d’expériences concrets de vos pairs (Agence Jean-Paul Viguier Architecture, Bouygues Immobilier, GSE ou encore Vurpas Architectes) pour insuffler ce changement au sein de votre entreprise. Des personnalités dirigeantes d’Autodesk telles que Nicolas Mangon, Vice-Président Stratégie AEC et Eric Piccuezzu, DirecteurThought Leadership AEC Monde viendront partager leur vision du futur.

Il y sera question de projets tels que la Tour Hyperion en bois de l’agence Jean-Paul Viguier qui a gagné le récent BIM d’or 2019, des beaux et durables entrepôts logistiques du grand contractant général français GSE, ou encore des majestueux projets culturels tels que ceux de l’agence Vurpas Architectes…

Vous pourrez y réseauter avec vos pairs, découvrir les succès d’autres professionnels et rencontrer les sponsors technologiques et start-ups qui transforment le secteur.

Public ciblé : Décideurs et acteurs clés concernés et intéressés par les sujets d’innovation et de transformation digitale.

RDV à PARIS le 3 décembre 2019 de 14H à 18H30 à la Station F – 5 Parvis Alan Turing – 75013 Paris. Vous inscrire en cliquant ici.

RDV à LYON le 26 novembre 2019 de 14h à 18h30 à la Halle H7 – 70 Quai Perrache – 69002 Lyon. Vous inscrire en cliquant ici.

Les partenaires de l’évènement :

Vous êtes Architecte et vous souhaitez passer au BIM ? Autodesk vous aide dans cette transition avec une offre intéressante dédiée !

La transition de votre agence vers le BIM, un passage incontournable pour plus d’efficacité et pour répondre aux défis de notre époque !

Le BIM, ce processus collaboratif permettant à tous les acteurs du projet de collaborer plus efficacement depuis les phases de planification, conception, en passant par la construction puis la gestion et la maintenance du projet, est devenu incontournable. Il permet aussi de remettre l’architecte au coeur du projet, lui permettant de maîtriser tous ses aspects, qu’ils soient techniques, financiers, qualitatifs, de communication ou sociaux.

Passer au BIM est un enjeu, mais aussi un défi qu’une agence se doit d’affronter avec ambition et volonté. Le coût des solutions logicielles, mais aussi de la formation et du matériel informatique éventuellement, sont à prendre en compte.

Consciente de ces enjeux et attachée à la profession d’architecte depuis toujours, la société Autodesk a souhaité mettre en place une offre dédiée intégrant les solutions logicielles, ainsi qu’une formation de 5 jours à des tarifs très intéressants et à des conditions données, jusqu’au 29 novembre 2019*.

L’offre Autodesk® Architecture, Engineering & Construction (AEC) Collection met à disposition un ensemble de solutions BIM professionnelles reconnues par le marché, telles que Revit (logiciel paramétrique BIM le plus utilisé dans la conception et la construction des bâtiments en France et dans le monde), ainsi que Navisworks, outil de coordination pour tous types de projets de bâtiment, depuis les premières études, en passant par la conception, la construction et la coordination. D’autres solutions telles que 3ds Max pour la visualisation avancée et les rendus, ainsi que FormIt pour les esquisses 3D, et aussi des services clouds, sont intégrées à cette offre. La valeur ajoutée de cette solution réside essentiellement dans la mise à disposition de solutions BIM de haute qualité, indispensables pour réaliser un projet en BIM, mais aussi et surtout de flux de production de qualité et efficace entre toutes ses solutions.

Des solutions BIM supportant parfaitement l’openBIM et le standard IFC

Enfin, Autodesk à l’origine de la création de buildingSMART International il y a plus de 26 ans, intègre les workflows openBIM et échanges au standard ouvert IFC dans tous ses produits qui sont certifiés et supportent aussi bien le standard IFC 2×3 Coordination View, que le standard IFC4 toute dernière génération.

Une offre complète intégrant logiciels et formation

Cette offre inclut une remise sur les abonnements de 3 ans à Autodesk AEC Collection couplés à l’achat d’une formation de 5 jours dispensée par un revendeur Autodesk. Vous avez le choix entre deux types d’abonnement : utilisateur unique ou multi-utilisateurs.

Comment bénéficier de l’offre ?

  • Vous avez déjà un Partenaire agréé habituel Autodesk :​ contactez-le directement !
  • Vous n’avez pas de Partenaire agréé Autodesk :​ contactez directement un Expert au +33 (0)1 86 76 69 59​ ou envoyez-nous un email à kitbim@autodesk.com

Politique de confidentialité | Mentions légales et marques
*Cette offre est uniquement disponible auprès des revendeurs participants. Les revendeurs sont indépendants et libres de fixer leurs propres prix. Les tarifs pratiqués par les revendeurs peuvent varier. Cette offre est valable du 7 mai 2019 au 29 novembre 2019 dans l’Espace économique européen et en Suisse, et n’est pas cumulable avec d’autres promotions. Pour connaître les détails de l’offre et les restrictions applicables, reportez-vous aux questions fréquemment posées.
Cette offre inclut une remise sur les abonnements de 3 ans à Autodesk AEC Collection couplés à l’achat d’une formation de 5 jours dispensée par un revendeur Autodesk. Vous avez le choix entre deux types d’abonnement : utilisateur unique ou multi-utilisateurs.
Votre revendeur Autodesk vous informera sur le prix d’un abonnement de 3 ans à AEC Collection. Les prix des formations peuvent varier en fonction du revendeur. Pour en savoir plus, contactez votre revendeur Autodesk.
AUTODESK SE RÉSERVE LE DROIT D’ANNULER, DE SUSPENDRE OU DE MODIFIER UNE PARTIE OU L’ENSEMBLE DE CETTE PROMOTION, À TOUT MOMENT ET SANS PRÉAVIS, QUELLE QU’EN SOIT LA RAISON ET À SA SEULE DISCRÉTION. LES PRIX DES LOGICIELS AUTODESK SONT SOUMIS À MODIFICATION ET PEUVENT VARIER SELON LES PAYS.
Autodesk, le logo Autodesk, Revit, BIM 360 et Fusion sont des marques déposées ou des marques commerciales d’Autodesk, Inc., et/ou de ses filiales et/ou de ses sociétés affiliées, aux États-Unis et/ou dans d’autres pays. Tous les autres noms de marques, de produits ou marques commerciales appartiennent à leurs propriétaires respectifs. Autodesk se réserve le droit de modifier à tout moment et sans préavis l’offre sur ses produits et ses services, les spécifications de produits, ainsi que ses tarifs. Autodesk ne saurait être tenue responsable des erreurs typographiques ou graphiques susceptibles d’apparaître dans ce document. © 2019 Autodesk, Inc. Tous droits réservés.