72 millions de pounds pour la transition numérique dans la construction au Royaume-Uni et un pilotage de l’alliance par Bryden Wood

Bryden Wood BIM+

A découvrir, un article sur l'excellent site BIM+ sur le plan de transition numérique au Royaume-Uni qui est bluffant. Traduit de l'anglais au français.

Jaimie Johnston (ci-dessus), associé de l'Ingénierie Bryden Wood, a été nommée responsable de la mise en place de la nouvelle alliance chargée de transformer le secteur de la construction dans le cadre de l’accord sectoriel avec le gouvernement. Bryden Wood déploiera une équipe d'architectes et d'ingénieurs pour travailler sur le projet.

La Transforming Construction Alliance, annoncée en début de semaine passée par le département des Affaires, de l’énergie et de la stratégie industrielle Britannique, deviendra le principal centre d’innovation pour le développement des technologies numériques et la fabrication hors site. Il a reçu 72 millions de livres sterling pour les travaux de R & D

L’Alliance aura pour objectif de transformer la manière dont les bâtiments sont conçus, fabriqués, intégrés et connectés dans l’ensemble du portefeuille de construction du gouvernement. Elle développera ainsi :

  • L'utilisation d'outils numériques pour améliorer la collaboration et la coordination en phase de conception;
  • L'utilisation de techniques de fabrication pour réduire les délais et les coûts tout en augmentant la sécurité, la qualité et la productivité dans la construction;
  • De nouvelles conceptions normalisées pour la majorité des bâtiments gouvernementaux.

Bryden Wood dirigera la création d '«architectures de familles de produits», à savoir des projets et des composants standardisés, pour les nouveaux bâtiments de l'ensemble du gouvernement.

Cette alliance travaillera avec tous les ministères clés, analysant les types de bâtiments pour chacun et explorant les tendances dans l'ensemble du domaine pour aider les ministères à réaliser leur ambition de réaliser la majorité de leurs bâtiments de cette manière.

Jaimie Johnston a déclaré : «La productivité et la qualité du secteur ont stagné en raison de la nature à chaque fois unique des projets de construction. La plupart des concepteurs et des entrepreneurs partent de zéro à chaque nouveau projet. Toutefois, si des composants tels que les sols, les murs, les revêtements et les systèmes électriques pouvaient être adaptés à un modèle standard, les coûts seraient réduits et la qualité améliorée – un peu comme Ikea qui n'utilise que cinq ou six joints normalisés pour produire des milliers de produits. "

Bryden Wood est le pionnier de la construction axée sur la fabrication depuis plus de 20 ans. La technologie émergente et une approche standardisée de la conception s'unissent pour créer la même disruption que celle observée dans d'autres secteurs.

" Des perturbations se produisent actuellement dans le secteur de la construction, que vous le vouliez ou non ", a poursuivi Johnston. « Cette nouvelle collaboration est loin d’être un « amour idyllique », et tout le monde n’obtiendra pas ce qu’il veut. Mais les bénéfices peuvent être énormes : des maisons décentes, des écoles et des hôpitaux bien conçus et des infrastructures de transports efficaces.

«La collaboration a déjà bien fonctionné dans la construction britannique avec l'adoption du BIM. Si nous pouvons collaborer de la même manière pour transformer la conception et la livraison des projets, c’est le début de la transformation de la construction. ”

Les travaux ont déjà commencé avec le ministère de la Justice. Des prototypes de bâtiments ont été livrés par une petite équipe de détenus emprisonnés par Prison Industries. Ce groupe a été formé aux processus de fabrication, ainsi qu’à la manutention manuelle et au travail en hauteur.

La nouvelle intervient alors que le gouvernement a annoncé les détails d'un nouvel accord qui permettra au secteur ferroviaire de fournir davantage pour les passagers, de créer des emplois et de stimuler la croissance économique dans tout le pays.

L’accord sur le secteur ferroviaire, qui marque une étape clé dans la stratégie industrielle du gouvernement, contribuera à accroître l’échange d’idées entre l’industrie ferroviaire et d’autres secteurs, en prévoyant les problèmes sur le réseau avant qu’ils ne surviennent et en les résolvant par un travail novateur.

Un meilleur engagement entre le secteur et le gouvernement permettra à la chaîne d'approvisionnement de mieux comprendre la demande future. Cela permettra aux entreprises d’investir en toute confiance pour accroître les compétences et l’innovation.

L’accord aidera également le secteur à réduire les coûts de construction du transport ferroviaire, à soutenir le secteur dans l’accroissement de ses exportations, à attirer les petites entreprises sur le marché et à encourager davantage de jeunes à faire carrière dans le secteur ferroviaire.

Il apportera également des avantages considérables aux passagers en ouvrant la voie au développement de nouveaux produits destinés aux clients, tels que de meilleures applications de planification de voyage.

Source en anglais sur le site de BIM+ ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *