Enquête sur la pratique du BIM dans les bureaux d’études par CEGIBAT et GRDF – Un rapport édifiant

 image

Cegibat, le centre d'expertise de GRDF, qui a pour mission d’informer et d’outiller l’ensemble des professionnels du bâtiment (bureaux d'études, installateurs, architectes, directeurs techniques, responsables de patrimoine, responsables énergie, exploitants…) sur la réglementation gaz naturel et l’efficacité énergétique s’intéresse fortement aux nouvelles technologies et au sujet du BIM notamment.

Ils viennent de rendre publique en mai 2018 une étude très intéressante sur la pratique du BIM au sein des bureaux d’études. Les résultats sont édifiants. Qu’est-ce que nous y apprenons ?

77% font du BIM depuis 3 ans !

Afin d’aller plus loin que certaines études légères en la matière, ils décident d’approfondir auprès de 113 bureaux d’études thermiques et font un tétat de leur pratique. 77% des interrogés travaillent en BIM depuis au moins 3 ans. Sur ces 77%, 71% se disent encore débutants, 22% confirmés et 2% experts. Ils reconnaissent faire 3 à 5 projets en BIM en moyenne.

Les raisons du BIM

Elles sont en grande partie, ce qui est rassurant, liées à la prise de conscience de l’importance de ces nouvelles approches, qui se généraliseront selon eux. Ils veulent aussi anticiper des changements ou obligations règlementaires, pouvoir répondre à des appels d’offres BIM et améliorer la qualité de leurs projets.

Le coût du BIM

Dommage que cette étude annonce que le coût du BIM serait de 12000€ par poste car avec les nouvelles approches locatives d’Autodesk avec notamment l’AEC Collection, on fait facilement diminuer le coût de quasiment la moitié.

Quels types de projets ?

Pas de surprise, le BIM est utilisé à plus de 90% sur les nouveaux projets, et à 75% sur du tertiaireet 1 projet sur 2 pour le résidentiel, sans limite ou contrainte de taille du projet.

Quels bénéfices ?

Ils sont nombreux : meilleurs collaboration et qualité des projets, simulations plus présentes, et moins de problèmes sur les chantiers.

Dans les freins, on notera, le niveau de compétence des acteurs, pas de valorisation d’honoraires, collaboration difficile, etc.

Logiciel BIM le plus utilisé ?

Le logiciel BIM le plus utilisé est Autodesk Revit avec 76% de taux d’utilisation dans les BE contre 28% pour son équivalent direct chez un autre éditeur. Impressionnant !

Découvrez l’intégralité de l’étude en cliquant ici sur le site de CEGIBAT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *