Interview Razvan Gorcea – Hilti fixe la barre haut et emmène le BIM sur le chantier

Razvan GORCEA

Razvan Gorcea, Architecte

Hilti France

Expert in BIM Process Integration / VDC

Linkedin

 

Nous avions reçu Razvan Gorcea il y a quelques années pour une interview BIM Manager passionnante. Après une longue expérience et un grand succès dans le domaine de l’architecture, Razvan franchit le cap du domaine Industriel en déployant tout sont talent pour un grand acteur industriel mondial, la Société Hilti qu’il amène avec la même réussite dans le BIM avec un rôle global. Ecoutons avec intérêt comment il mène cette nouvelle étape de sa carrière…

 

Bonjour Razvan,

Nous sommes ravis de te recevoir à nouveau sur ABCD Blog. Cette fois-ci dans un nouveau rôle chez un grand Industriel du domaine des systèmes de fixations et outillages du bâtiment, le groupe Hilti.

 

Pourrais-tu stp tout d’abord te représenter brièvement pour nos lecteurs qui ne te connaissent pas ? Nous parler de tes rôles récents aussi avant de passer aux autres points ?

Bonjour Emmanuel, je suis enchanté de revenir sur ABCD Blog – ma référence veille en matière de BIM.

Pour me présenter brièvement : Après des études en mathématiques et architecture en Roumanie, France et Corée du Sud, j'ai commencé ma carrière d'architecte en France en me spécialisant rapidement dans les bâtiments complexes, notamment l'hospitalier public. Pendant près de 6 ans, j’ai collaboré avec plusieurs ateliers d’architecture parisiens, spécialement avec Michel Rémon & Associés – période durant laquelle j’ai conjointement développé le Management de Projet BIM allant jusqu'à introduire le BIM dans le processus Qualité ISO 9001 de l’atelier. Grâce à une équipe de qualité et des beaux projets, nous avons réussi quelques opérations BIM pionnières à l'échelle nationale, telle que la modernisation de l’Hôpital Edouard Herriot à Lyon jusqu’au chantier et la maintenance (lauréat BIM d’argent 2016).

Après avoir œuvré dans le BIM pour l’architecture avec succès, te voilà dorénavant en action pour un Grand Industriel. Etait-ce l’un de tes objectifs initiaux ?

 

Je pense que ce choix a beaucoup surpris, notamment dans le milieu des architectes duquel je viens. Me concernant, la passion développée à l'égard de l’architecture provient avant tout de mon attrait premier pour la complexité et la pluridisciplinarité. Ceci étant, cette décennie d'études et de pratique m'a permis d'explorer les différents aspects du métier et de comprendre une bonne partie des mécanismes projet, de la production aux aspects contractuels. Le BIM a évidemment facilité la tâche grâce à son caractère collaboratif.

Les chantiers BIM sur lesquels j’ai été impliqué (Lyon, Paris, Le Mans, Montpellier), m'ont offert un aperçu de l’état d'avancement des entreprises de construction en matière de BIM. Cela m'a permis d’analyser leurs difficultés, besoins et de constater le manque de support à leur égard. Si elles sont souvent critiquées, nombreux sont les chefs d’entreprises qui investissent et souhaitent innover dans le BIM sans forcément trouver d'interlocuteurs ou d'outils adaptés côté fournisseurs.

C'est face à ce constat que j'ai décidé de prendre les devants et d’accepter un nouveau challenge porté par ma curiosité et mon intuition. L’intérêt d’Hilti est que cette société repose sur deux piliers : l’innovation et la relation directe au client. Hilti a une grande expérience dans l’accompagnement des entreprises du bâtiment dans de nouvelles manières de faire, dans du concret, et avec beaucoup de simplicité !

Me voilà donc, 9 mois après ce changement de cap, au sein de la Société Hilti avec la ferme volonté de faire évoluer le processus BIM dans le monde du BTP.

Qui est cette grande Société Hilti que beaucoup connaissent ? Peux-tu nous en dire quelques mots stp ?

 

Il y a beaucoup de choses derrière les mallettes rouge d’Hilti si répandues et reconnaissables sur les chantiers. Hilti est une entreprise familiale basée au Liechtenstein, qui a su se développer pour devenir aujourd'hui une référence mondiale en matière d'outillage électroportatif et de techniques de fixation. Hilti Group aujourd'hui, c'est : une présence dans 120 pays, 27.000 employés, 5 milliards de CHF de chiffre d’affaires. Hilti – c’est aussi une entreprise avec une belle culture « Great Place to Work » – où la qualité humaine, la collégialité et l’implication dans le travail sont valorisées.

Depuis quand et pourquoi Hilti s’intéresse au BIM ?

 

Ce qui est peut-être moins connu publiquement chez Hilti, c'est son département d’ingénierie et sa cellule software et R&D, qui n’en sont pas moins performants et précurseurs dans de nombreux domaines. Structuré par un management centralisé à la maison mère, on y retrouve des départements délocalisés dans chaque pays d'exercice. En France par exemple, il y a une soixantaine d’ingénieurs répartis sur le territoire.

Concernant le BIM, cela fait plus de 10 ans qu'Hilti s'est engagé dans l'aventure au sein de sa R&D, avec la création de bibliothèques d’objets BIM et des plugins, destinés au début aux Etats Unis, en suivant l’évolution et le développement des marchés.

Aujourd'hui, la Société Hilti est suffisamment outillée et armée pour changer d'échelle, soutenir et étendre la pratique BIM avec ses partenaires.

Quel est ton rôle chez eux et quels pays couvres-tu ?

 

L’intitulé de mon poste est BIM Manager Europe de l’Ouest – France, Espagne, Belgique, Luxembourg et Portugal.

Je m’occupe de la stratégie et du développement de l’offre ainsi que la montée en compétences des équipes projets. Nous avons réussi à avoir un chef de Projet BIM et une équipe BIM par pays.

Razvan_Hilti_008

A BIM World 2018 et aux BIM d’Or avec les équipes Hilti France et ses spécialistes Ingénierie.

 

Comment ton arrivée s’est-elle passée chez eux et par quoi as-tu commencé cette longue route vers le BIM ?

L'arrivée dans une entreprise est souvent liée avant tout à des affinités humaines et intellectuelles. Ici, l'entrée chez Hilti s'est traduite par un franc échange avec Bertrand Pallud – Directeur de l’Ingénierie Bâtiment et Energie-Industrie pour l’Europe de l’Ouest : une compréhension réciproque des enjeux liés à l'extension du BIM, ainsi qu'une volonté affirmée de l’entreprise à agir de façon pérenne dans ce domaine. L’implication de la direction, étant un gage de réussite pour la démarche.

Ensuite, j’ai découvert les équipes d’ingénierie terrain et back-office, les chefs de grands projets et les responsables grands comptes. Tous très motivés à se lancer dans cette aventure et à relever le défi.

Rapidement, nous avons mis en place des cycles de formations internes et externes pour une familiarisation et montée en compétence collective sur le sujet. Ont été déployées par exemple des formation type jeu – BIM Game – où chacun peut pratiquer et expérimenter un projet BIM « bac-à-sable » en fonction de son niveau d’interaction.

En parallèle, nous avons développé la première offre de services BIM Hilti au marché Français et au processus interne Hilti France, ainsi que l’harmonisation technologique afférente – ordinateurs, logiciels, plateformes.

Trois points essentiels appliqués à la lettre : People – Technology – Process.

Comment est structurée votre stratégie et votre offre BIM ?

 

Nous sommes arrivés assez vite à une évidence : transposer la mallette rouge Hilti à notre offre BIM. Ainsi est née la "Hilti BIM Box" !

La Hilti BIM Box représente une suite de services qui permet de réduire la quantité de matériel, d'éviter les conflits de coordination et de gagner en temps d'installation.

Les différentes solutions peuvent s’appliquer pour les études de conception ou de réalisation (objets, logiciels et services appropriés), donc OFF-Site. Tout est destiné à apporter une valeur ajoutée sur le chantier ON-site par une Logistique LEAN et chaine digitale, une implantation robotisée Point Layout et l’aide à l’installation par intégration Réalité Virtuelle et Augmentée. L’idée est d’apporter une solution complète dès la phase de conception (APD/PRO) jusqu’à l’installation (EXE) et la documentation de l’ouvrage exécuté (DOE).

Razvan_Hilti_009

La Hiti BIM Box avec ses solutions destinées à relier le BIM au chantier ; Lauréate dans la catégorie démarches pionnières et innovantes aux BIM d’Or 2018

 

 

La France est le Centre européen de compétences BIM. Le pilotes-tu ?

Ce nouveau Centre Européen est basé aux Pays-Bas où les premiers projets BIM d’Hilti ont été réalisés avec la nouvelle offre de services BIM – des opérations exemplaires dans un pays avec une large adoption du BIM – qui nous ont servi comme modèle pour nos projets en France.

Je représente les quatre quatre pays pour ce centre, avec lequel nous avons une étroite collaboration.

Par ailleurs, la France fait très bonne impression à l’international, grâce aux démarches pionnières de ses acteurs innovants, ainsi qu’aux initiatives comme BIM World, BIM d’Or, PTNB, BuildingSMART France, etc. – soyons fiers !

Vous avez une offre de services qui propose aux maitres d’œuvre de travailler sur l’ingénierie des projets et pas uniquement sur une partie du projet. Pour quelle raison ?

Pour chaque projet BIM, nous proposons une équipe Hilti formée par : un BIM Project Manager, un Lead Engineer et un BIM Modeler. Cette approche globale permettra d’avoir une démarche appropriée et des services adaptés au bon moment.

Razvan_Hilti_010

Les Services BIM proposés – de la pré-étude à l’échelle du projet aux calculs d’ingénierie et à la modélisation BIM et livrables issus de la maquette

 

Quelles sont les trois disciplines que couvrent vos services BIM ?

En fonction du projet et du contexte de l’opération, les cinq niveaux de services sont applicables à toutes les disciplines Hilti : Systèmes de supportage, Solutions coupe-feu, Systèmes de chevillage.

Ces trois disciplines peuvent sembler minimes à l’échelle d’un projet, mais elles ne sont pas moins importantes puisqu’elles traitent toutes des éléments de liaisons – et donc des points de discontinuité potentiels. Et ce, que ce soit entre différents lots techniques ou entre différents matériaux (béton et acier) assujettis à des règlementations spécifiques qui nécessitent de travailler de façon complémentaire et approfondie avec nos experts des systèmes de fixation et de coupe-feu par exemple.

Chose méconnue, Hilti a des systèmes d’aide au perçage laser et de « Point Layout ». Comment cette offre fonctionne-t-elle ?

Offre méconnue en effet, et pourtant nous sommes leader dans ce domaine. Hilti développe depuis des années des équipements laser, pour l’implantation topographique, l’alignement et les stations d’implantation robotisées. Par exemple, la station Hilti PLT 300 (Point Layout Tool) peut prendre n’importe quel point de la maquette (directement avec un plugin Revit, ou par export DWG) et le projeter in-situ sur 30 m avec une précision de 1 à 3 mm !

Tous ces outils peuvent réellement amener le BIM sur le terrain (BIM-to-Field) et réduire le nombre des personnes, le temps d’installation et les erreurs. En généralisant ces nouvelles méthodes, on raccourcit de façon exponentielle les méthodes et les procédés classiques car les plans avec des cotations imprimés ne sont plus nécessaires.

A mon avis, ce n’est qu’en prenant en compte toute la chaîne de production, de validation et l’implantation qu’on peut tirer profit du BIM en phase chantier.

Nous ne sommes pas les seuls à agir dans ce sens et heureusement !

A part la technologie de pointe, Hilti apporte son expertise – une douzaine de spécialistes topo en France pour former et rendre autonomes les entreprises à ces nouveaux outils. Ces technologies sont donc une partie intégrante essentielle de notre offre BIM élargie.

Hilti_Razvan_BIM_004

La station d’implantation PLT 300 sur chantier – utilisation très facile sur tablette, export direct des points depuis Revit

 

Point critique : les professionnels ont souvent tendance à ignorer la composante « fixations » et du coup cela génère de grosses erreurs et surcoût que votre offre BIM permet de réduire drastiquement en faisant du clash free. Peux-tu nous en dire quelques mots stp ?

 

C’est un sujet assez vaste et complexe auquel nous voulons apporter notre expertise et pierre à l’édifice.

Prenons pour exemple les supports des gaines dans un bâtiment comme un hôpital ou un laboratoire. Dans les circulations ou les salles techniques, la quantité et la densité des réseaux sont impressionnantes et la synthèse se joue au centimètre près. Si au moment de la synthèse d’exécution les supportages ne sont pas intégrés, on peut être sûr qu’il y aura des surprises à l’installation sur chantier, car ces ouvrages « ne flottent » pas – il y a des éléments de fixation qui peuvent avoir une épaisseur de 5 à 15 cm, Hilti ou autres produits d'ailleurs ! Si les supports ne sont pas intégrés pas, les conditions de détection de clash définies ne pourront être appliquées (ex. 5cm).

D’autres exemples peuvent être les composants préassemblés, où le niveau de détail doit être amené au niveau du boulon ou de la cheville sinon sa mise en œuvre est impossible.

Bien sûr, cela ne veut pas dire qu’on va demander à un bureau d’étude de modéliser les supportages dans tout son projet en conception !

Nous proposons donc une pré-étude basée sur les maquettes projet qui seront analysées. A partir de là, nous définirons les solutions les plus adaptées à nos clients (exemple d'un supportage commun dans le cas d’une grande densité des réseaux). Les gains seront réalisés dans le prix global du projet si ces décisions sont prises en amont et cela me semble en parfaite adéquation avec la philosophie de projet BIM !

Hilti_Razvan_BIM_005

Bâtiment complexe : Supportage commun modulable (avec rails MQ41) et fixation sur rails d’ancrage (HAC) pré-coulés dans la dalle béton

 

Avez-vous quelques projets pilotes où vos solutions BIM sont expérimentées en ce moment ?

 

Nous travaillons sur plusieurs projets d’hôpitaux et de tours où l’on applique les différentes solutions de la Hilti BIM Box : CH Aix-en-Provence, Tour Trinity, CH Le Mans.

Pour le chantier d’extension du CH Le Mans par exemple, nous travaillons avec ENGIE Ineo pour les supports de chemins de câble des deux bâtiments en cours de construction. Nous avons réalisé une étude d’optimisation (quatre typologies pour tous les cas de figure) ; le calcul des charges (logiciel Hilti Profis) ; la modélisation et l’intégration par un modèle lié Hilti (Revit) et la production des schémas de montage et livraison issues de la maquette (Revit + BOM Excel). La nouveauté est que nous avons intégré cette démarche avec nos services logistique existants : Kitting et Cutting, Assemblage et Livraison Just-in-Time.

Des paramètres spécifiques ont été donc intégrés à la maquette pour cette planification 4D, voire 5D pour les coûts et même 6D pour le lien vers la note de calcul – en vue de la future évolution de l’ouvrage (destiné à la maintenance).

Ce sont des fonctionnalités assez basiques de Revit qu’on utilise, nous optimisons la production avec Dynamo. Nous travaillons avec les équipes ENGIE Ineo pour qu’ils intègrent eux même ces méthodologies et qu’ils deviennent autonomes pour les futurs projets.

Tous ces projets sont très riches en échanges et retours d’expériences et quand nous trouvons les bons interlocuteurs, les résultats et les gains viennent assez naturellement.

Hilti_Razvan_BIM_006

Exemple de support – de la modélisation paramétrique (famille imbriquée Revit) au support réel préassemblé avec étiquette et QR code (avec des données logistiques issues de la maquette BIM)

 

Vous avez aussi de manière plus pragmatique des objets BIM téléchargeables et prêts à être utilisés. Où peut-on se les procurer ?

Le développement des familles est réalisé de façon globale et partagé sur la plateforme BIMObject. Ces familles sont soumises à un développement et une amélioration continue par un centre d’experts Modélisation auquel nous participons avec notre feedback.

Comme nous développons nos propres services de modélisation, nous avons tout intérêt que ces objets soient les plus efficaces et les plus adaptés à l’usage du projet ! le Centre européen de compétences BIM à Rotterdam a des modeleurs experts qui font un travail très poussé dans ce sens.

Localement, en France, nous démarrons un partenariat avec la plateforme BIM&Co (Onfly) pour l’intégration de nos familles assemblées (exemples celles utilisées pour l’Hôpital du Mans) qui ont déjà fait leur preuve sur un vrai chantier.

Quel est finalement l’objectif ultime pour Hilti avec vos offres BIM ?

Comme dans le domaine de l’outillage de haute qualité et tous les services premium de SAV ou de gestion du parc (Fleet Management et On!Track), nous voulons construire une confiance à long terme et un partenariat avec le BIM également.

Quels sont les développements futurs que nous pouvons attendre de la part d’Hilti pour encore plus faciliter la vie des maitres d’œuvre et ouvriers sur le chantier ?

Notre ambition est de soutenir les entreprises pour cette transition en leur offrant les bons outils (produits et software), mais aussi les accompagnant dans les nouvelles méthodologies de travail (avec nos Services BIM et solutions BIM-to-Field).

En sensibilisant les maitres d’œuvre et d’ouvrage à notre démarche globale, nous espérons également donner confiance avec notre approche directe et pragmatique, afin que le processus de projet BIM retrouve les bénéfices attendus par tous.

Des développements web based sur Forge prévus ?

Comme je l’ai déjà dit, actuellement, nous avons des équipes dédiées au développement des familles et outils Dynamo. Certainement, un développement vers Forge se fera naturellement.

Que souhaiterais-tu dire de particulier à nos lecteurs en ce qui concerne Hilti et son implication dans le secteur du BTP ? Votre rôle sera-t-il clé dans les années à venir pour l’accélération du BIM en France et en Europe ?

J’aimerais rester modeste là-dessus – je pense que nous représentons une petite roue dans le secteur complexe du BTP. Notre particularité est la relation directe avec les clients (plus de 700 chargés d’affaires en France) et donc, une très bonne connaissance des problématiques et des besoins clients. Hilti a investi 8% de son chiffre d’affaires en 2016 en R&D et je suis convaincu que tous nos partenaires amoureux d’innovation bénéficieront de notre expertise internationale.

Pour finir, j’aimerais reprendre une citation entendue à BIM World Munich en Novembre 2017, celle du Dr. Sigrid Brell-Cokcan – Research Aachen University :

« Make Construction Sexy again ! »

Je pense qu’il est très important d’attirer les jeunes et de leur donner envie d’aller vers ce milieu, démontrer qu'il n’est pas si « poussiéreux », qu'il regorge de personnes passionnées et ambitieuses (toute aventure d’un chantier le prouve).

Je te remercie Emmanuel, pour cette nouvelle occasion de pouvoir m’exprimer sur le blog ABCD. Merci de ta fidèle implication et engagement dans le développement du BIM.

 

Razvan, un grand merci pour tous ces enseignements et cette aventure extraordinaire qui ne fait que commencer et qui nous permet de mieux comprendre Hilti et son implication dans le BIM. Bravo pour tout ton travail extraordinaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *