Le Gouvernement Britannique réaffirme l’importance de son voyage vers la numérisation de la construction

Aucune tergiversation, du bon sens, du pragmatisme et des moyens ! Malgré la récente mise en oeuvre du Brexit, le gouvernement Britannique réaffirme son engagement envers l’avenir en numérique et en BIM.

Le nouveau gouvernement conservateur reste en effet attaché à sa stratégie de numérisation du secteur de la construction, affirmant qu’elle sera un élément primordial de son objectif de zéro carbone net pour 2050.

Fergus Harradence, directeur adjoint de la construction au Département Business, Energy and Industrial Strategy, a par ailleurs déclaré que l’objectif du gouvernement britannique était de garantir que le Royaume-Uni reste un leader mondial dans le développement et l’application des technologies numériques à l’environnement bâti.

Il enfonce le clou en affirmant que les avantages potentiels de la numérisation sont clairs et permettent la mise en place de systèmes de transport plus efficaces, des bâtiments plus économes en énergie, des déchets et des émissions de carbone plus faibles, et surtout des habitations et autres bâtiments plus sûrs et favorisant le bien-être des personnes y vivant et y travaillant.

Il a par ailleurs souligné que les mesures prises depuis 2011 pour atteindre ces objectifs, y compris l’obligation du BIM de 2016 pour tous les nouveaux bâtiments et infrastructures publics, les investissements dans le Center for Digital Built Britain et la récente création de la Digital Framework Task Force, pour livrer la vision nationale de la Commission des infrastructures pour un jumeau numérique national y contribuaient largement.

Un Ministère aussi visionnaire, efficace, engagé et constant est un exemple à suivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *