Le Musée du futur existe et Killa Design et BAM Group l’ont créé en BIM et Revit

image

© KIlla Design – BAM 2018

Alors que l'intérieur de nombreux musées est tourné vers le passé, le musée du futur de Dubai sera tout ce que son nom incarne : expositions relatives à l’innovation et incubation de nouvelles idées. Le bâtiment reflète lui-même cette philosophie.

image

Situé à côté des Emirates Towers à Dubaï, ce bâtiment emblématique de 136 millions de dollars et d'une superficie de 30 000 mètres carrés, aura une forme de tore déformée, immédiatement reconnaissable, au travers de l’emblème de sa façade futuriste en acier inoxydable ornée d’une calligraphie arabe éclairée et émaillée. Sept étages d'exposition présenteront des concepts, des services et des produits novateurs et futuristes pour l'avenir des villes, de la santé de l'éducation, ainsi que des espaces consacrés aux laboratoires et à un auditorium de 400 places.

Le BIM obligatoire
La vision futuriste et l’accent mis sur l’innovation s’étendent également à la conception et à la construction du Musée du futur. Dès le début, Dubai Future Foundation a demandé le BIM et un flux de travail numérique entièrement développé tout au long du cycle de vie du projet pour BuroHappold Engineering (consultant principal); Killa Design (architecte); BAM, Higgs & Hill et Transgulf (entreprises).

Les équipes de conception et les clients se rencontrent régulièrement, ce qui permet à tous d’effectuer le suivi des modifications en instantané. Ce passage à une livraison de projet plus souple remplace la création clssique des livrables lors de réunions intermédiaires. Au lieu de cela, tout le monde contribue de manière continue et fait avancer le projet en se basant sur les informations les plus récentes.


Image reproduite avec l'aimable autorisation de Killa Design

La conception a été réalisée avec Autodesk Revit en BIM. Et l’accessibilité à la coordination 3D, la résolution des conflits et la prise de décision entre tous les intervenants a également eu un impact considérable. Le transfert des modèles à chaque étape, d’un acteur à l’autre, a permis de maintenir la maturité du modèle et de le développer de la conception à la construction. Ce qui se reflète aussi en temps réel au travers des progrès sur les modèles en LOD 300 de l’équipe et les modèles LOD 400 de l’entrepreise. De plus, des zones du modèle ont été identifiées où des modules MEP préfabriqués fabriqués hors site peuvent être développés et installés afin de réduire le temps d'installation et les coûts de main-d'œuvre – et ce uniquement en raison du niveau élevé de confiance dans la précision et la qualité du système virtuel. modèle.

image

© KIlla Design – BAM 2018

«Aucun projet ne représente davantage une réalisation de projet numérique à grande échelle que la conception extraordinairement complexe du Musée du futur. Il constitue la référence pour la manière dont tous les projets seront livrés à l'avenir:  collaboration, conception générative pour des optimisations de conception à grande vitesse et vues de construction complètes. Grâce à la technologie, ce bâtiment a été conçu comme un produit entièrement résolu et optimisé et représente l'avenir de la construction de bâtiments. ”

—Tobias Bauly, Directeur de projet, BuroHappold Engineering

Image reproduite avec l'aimable autorisation de BuroHappold Engineering

La conception générative au coeur du process
La rationalisation de la conception et la conception générative sont au centre du processus d'analyse itérative adopté pour optimiser les éléments les plus complexes du projet.

Par exemple, pour ce qui concerne la géométrie complexe des diagrides en acier, les entreprises acier ont basé leurs itérations sur la conception de la connexion, la constructibilité, la longueur des éléments, les angles et les nœuds sur les éléments requis pour l'analyse de résistance et la facilité de service. La conception générative a aidé à la création de scripts sur mesure afin d'optimiser l'optimisation multi-variable, ainsi que la définition et la prévisibilité. La géométrie des diagrids a été générée avec un script paramétrique interne, permettant à l’équipe de manipuler et d’étudier rapidement de nombreuses itérations pour répondre aux exigences architecturales et structurelles. Les scripts ont également été utilisés pour attribuer la convention de dénomination des membres et des nœuds, ainsi que pour générer une géométrie pour la production de dessins.

Des economies économies de construction
La construction étant en cours, l'utilisation de QR codes pour le contrôle de la qualité, la sécurité et le suivi des matériaux contribue à une réduction de 65% des reprises sur site. Grâce au BIM, l’équipe de gestion de la construction et les inspecteurs gagnent chaque jour beaucoup de temps et constatent une amélioration potentielle de 50% de la productivité.

En raison de la forme géométrique et de la complexité du bâtiment, le risque sur la construction est atténué par la modélisation du cadre temporaire. Le contractant principal peut désormais visualiser les activités liées à la construction, ainsi que la collaboration et la coordination pour les défis de construction critiques. Les niveaux de déchets sont réduits et contrôlés en raison de la coordination spatiale avant la construction. Et avec la conception optimale en 3D, les équipes rencontrent moins de problèmes de conception pendant la construction, ce qui permet des modifications à minima et une livraison dans les délais.

«Le BIM est le support sans lequel ce projet aurait été impossible», déclare Bauly. "De la conception incroyablement complexe du musée à la construction actuelle, seul le BIM peut transformer cette vision pour le futur en réalité."

De nombreuses solutions Autodesk ont été utilisées :

Découvrez l’intégralité du témoignage client en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *