L’évènement BIM de l’année : et les lauréats des BIM d’or 2019 sont…

La cérémonie de la 6ème édition de cet évènement mythique organisé par le Moniteur et les Cahiers techniques du bâtiment, le BIM d’Or, récompensant les meilleurs projets conçus, construits et gérés en BIM, au eu lieu le mardi 24 septembre. Autodesk était partenaire Platine pour la 6ème année consécutive et rend hommage aux vainqueurs de cette année pour la qualité de leur travail et de leurs projets, et les remercie pour donner leurs lettres de noblesse à nos technologies.

Découvrez ci-dessous le lauréat du Saint Graal, les 8 BIM d’argent et le coup de coeur du jury. Détails repris du site Le Moniteur :

Lauréat du BIM d’Or 2019

Le grand vainqueur est la tour Hypérion, un beau bâtiment en structure bois et noyau béton de 57 m de haut, conçu par l’agence Jean-Paul Viguier Associés et faisant partie de la rénovation urbaine du quartier Euratlantique à Bordeaux. Avec pour outil central Autodesk Revit en conception comme l’a rappelé Samuel Locus, le BIM Manager de l’agence lors de la soirée, les échanges se sont faits sur la plateforme BIM360 et d’autres logiciels ont participé à la réussite de ce projet construit par la Société Eiffage. De nombreux échanges au format IFC ont facilité la collaboration entre les Equipes et d’autres outils tels que Navisworks ont été aussi utilisés.

© Eiffage Immobilier/Jean-Paul Viguier & Associés
  • Maîtrise d’ouvrage : Eiffage Immobilier
  • Maîtrise d’œuvre : Jean-Paul Viguier & Associés – Terrel – Cetab
  • Entreprises : Eiffage Construction, Woodeum (AMO)
  • Bureau d’études : Setec TPI, Savare, Cesma

BIM d’argent

Catégorie « projets de bâtiments neufs et en rénovation inférieurs à 2 000 m² »
Reconversion d’un ensemble tertiaire en openBIM

Ce projet de reconversion d’un bâtiment commercial en ensemble tertiaire s’est fait en BIM niveau 2 pour l’exécution assurant ainsi une efficacité en termes de coûts, délais et mise en oeuvre – mais aussi suivi et pilotage en exploitation. La maquette BIM créée avec Autodesk Revit est ainsi connectée à un système domotique via la plateforme collaborative BIMEO, un prototype sur ce programme.

© SCI Beauregard
  • Maîtrise d’ouvrage : SCI Beauregard
  • Maîtrise d’œuvre/BET : Fluditec
  • Entreprises : CICS (Plaquiste), Houeix (chauffagiste), Tec Control (distributeur-industriel)

Catégorie « projets de bâtiments neufs d’une superficie comprise entre 2000 et 30 000 m² »
Maison de l’Ordre des Avocats

Encore un autre beau bâtiment, cette fois-ci de l’agence Renzo Piano Building Workshop, construit par l’Entreprise Petit du Groupe VINCI Construction France.
Cet immeuble de bureaux de 8 niveaux et 1 sous-sol, situé dans la ZAC Clichy-Batignolles, comporte un commerce, un auditorium, une bibliothèque et une salle du Conseil ainsi que la nouvelle salle d’échanges des voyageurs pour la station Porte de Clichy de la ligne 14 de la RATP. Le relevé et la modélisation de l’existant ont été réalisés en BIM, tout comme la conception de la structure ou le suivi du chantier. Les scans 3D de l’ensemble du bâtiment ont été utilisés pour contrôler la géométrie, mais aussi la position et l’altimétrie de chaque élément. Le BIM a également permis de réduire les décalages entre la théorie et le réel sur les déformation de la charpente métallique dus aux grand porte-à-faux. Cela a servi à réduire les délais de fournitures de certains éléments (façade, cloisons vitrées, faux plancher, habillage bois, etc). Des modes opératoires en 3D et d’analyse des risques ont été réalisés pour les taches particulièrement dangereuses ou complexes. Les maquettes BIM ont également permis d’évaluer l’impact carbone du projet.
Autodesk Revit, Autodesk ReCap ont entre autres été utilisés.

 © Sogelym Dixence/Builders & Partners, RPBW Architects
  • Maître d’ouvrage : Sogelym Dixence
  • Maître d’œuvre : Builders & Partners Architecture
  • Bureau d’études : AIA, Ingitech, STBAT, CTICM
  • Entreprises : Petit

Catégorie « projets de rénovation de bâtiment d’une superficie comprise entre 2 000 et 30 000 m² »
Datacenter Interxion à Marseille

La réalisation de ce datacenter qui doit être livré en novembre prochain promettait d’être complexe. En effet, il s’installe au coeur d’une ancienne base sous-marine de Marseille, soit un édifice où les murs mesurent 5 m d’épaisseur. La réalisation d’un scan 3D a permis de fiabiliser les études afin d’organiser au mieux les interfaces avec les lots techniques. La modélisation BIM sur Autodesk Revit et un processus BIM de niveau 3 a été déployé pour gérer les demandes de réservation de manière rationnelle, en profitant d’ouvertures existantes autant que possible. La préfabrication des réseaux s’est ensuite basée sur le modèle d’exécution hydraulique, ce qui a permis de respecter un planning serré.

 © Bouygues Energies Services, Interxion
  • Maîtrise d’ouvrage : Interxion
  • Maîtrise d’œuvre : Bouygues Energies & Services
  • Entreprises : Bouygues Energies & Services, Bouygues Bâtiment Sud-Est.

Catégorie « démarches pionnières »
FlexiBIM pour l’AP-HP

Mise au point par Engie-Axima en partenariat avec Autodesk Consulting, la solution FlexiBIM permet d’optimiser l’aménagement des espaces en amont de la programmation. Testé ici sur un projet de rénovation d’une pharmacie entre janvier et juin 2019, FlexiBIM qui s’appuie sur les technologies Revit et Dynamo et 3ds d’Autodesk, s’est déroulé en plusieurs étapes. Tout d’abord, l’établissement d’une liste des locaux, avec leurs surfaces et leurs contraintes techniques, puis la création d’un script de zonage. Un autre script a ensuite été mis au point afin de générer des solutions d’aménagement en 3D. Enfin, les résultats obtenus ont été vérifiés par un groupe d’utilisateurs afin d’adapter ensuite les maquettes 3D. Les scénarios de visite ont ensuite été adaptés afin de créer une immersion en réalité augmentée.

© Engie-Axima/AP-HP
  • Maîtrise d’ouvrage : APHP
  • Maîtrise d’œuvre : Engie Axima
  • BE : Autodesk Consulting

Catégorie « projets d’infrastructure »
Réaménagement du rond-point des Lavandes (Bouches-du-Rhône)

Afin de faire face à l’augmentation du trafic aérien et d’accueillir 12 millions de voyageurs en 2025, le rond-point des Lavandes, à proximité de l’aéroport d’Aix-Marseille, doit être réaménagé. Pour ce marché de conception/réalisation, une convention BIM a été mise en place afin de définir les objectifs et les rôles de chacun. Ici le BIM a été inscrit dans les processus métiers pour assurer l’interopérabilité et la bonne compilation des modèles en vue de la synthèse. Le suivi de chantier est également réalisé en BIM, ce qui optimise les revues d’interfaces. Chaque métier possède un modèle indépendant des autres et leur compilation rend plus efficace les revues de coordination. Le nouveau rond point devrait être livré en mars prochain. Revit et Navisworks ont été utilisés sur ce projet.

© Bouygues Travaux Publics / EGIS Villes et territoires.
  • Maîtrise d’ouvrage : Aéroport de Marseille-Provence
  • Maîtrise d’œuvre : Egis Villes et Territoires
  • Bureau d’études : EGCEM
  • Entreprises : Bouygues Travaux Publics Région France/Colas

Catégorie « projets en exploitation et/ou maintenance »
Nouveau siège social d’Hérault Habitat (Montpellier)

A l’occasion de la construction de son nouveau siège social, livré en octobre 2018, le bailleur social a choisi de mettre en place une exploitation/maintenance en BIM. Pour atteindre cet objectif, les Dossiers des Ouvrages Exécutés (DOE) devaient être conformes à la réalité. Cette phase a nécessité un travail important entre les équipes. A partir de là, la maquette DOE modélisée avec Revit a été livrée en tenant compte des besoins de l’exploitation. Elle comprend notamment un microzoning, des champs pour les marques et les références des équipements, un référentiel de classification des éléments de maintenance et des liens entre la maquette et la GTB. Le contrat de maintenance engage VINCI Facilities à maintenir à jour ce référentiel natif sur leur solution TwinOps, développée en grande partie sur la plateforme Autodesk Forge.

© Herault Habitat
  • Maître d’ouvrage : Herault Habitat. AMO BIM : SXD Group
  • Maîtres d’œuvre : SCP Caremoli Miramont, AMG Architectes
  • Bureaux d’études : Alabiso (fluides, thermique), BET Siragusa (VRD)
  • Entreprises : Sogea, mandataire du groupement Sogea/Cegelec/ECIM.

Catégorie projets de bâtiments et d’infrastructure à l’international
Modernisation du centre de traitement logistique des bagages de l’aéroport de Genève (Suisse)

Débutés en mai dernier, les travaux de modernisation du centre de traitement des bagages de l’aéroport de Genève battent leur plein. Les opérations consistent aussi bien à démolir des édifices existants qu’à en construire ou à en renover d’autres. Le tout dans un planning serré avec des livraisons en décalés. Afin de gérer au mieux ces différents points, les partenaires ont opté pour une démarche en BIM. Les différents modèles (architecture, structure, fluides, CVC…) sont compilés via une plateforme distante qui réalise une diffusion hebdomadaire des mises à jour. Les modèles sont étudiés et coordonnés lors de réunions de coordination bi-mensuelles. Ce projet participe à la numérisation de l’aéroport.

Les solutions Revit, Inventor, Navisworks et autres ont été utilisées.

© Aéroport de Genève / VINCI Construction Suisse
  • Maîtrise d’ouvrage : Aéroport de Genève
  • Maîtrise d’œuvre : VCS-SA VINCI Construction Suisse
  • Bureau d’études : T-Ingénierie, Cochard, Betelec, D2 Architectes. Planair, Leonardo
  • Entreprises : Vinci Construction

Catégorie « City information modeling (CIM) »
ZAC Chatenay-Malabry Parc de l’Ecole Centrale

Le CIM et le BIM ont été utilisés afin de créer, sur une ZAC de 20 ha et de 213 000m², un écoquartier mixte avec habitats, commerces, bureaux et équipements publics. Toutes les interactions autour des bases de données orientées objets 3D ont été réalisées par le CIM Manager, qui a défini les règles à suivre par chacun. Outre le management de données, la plateforme collaborative permet à chaque acteur de disposer d’une vision complète de l’avancement de la conception. L’usage de la « Détection de conflit » facilite la prise de décision. Ce double numérique constitue une assistance aux projets de réorganisation de réaménagement de l’espace public et participe à l’amélioration du pilotage de l’opération par la maîtrise d’ouvrage. Elle sera par ailleurs utilisée pour la gestion et la maintenance des équipements. Des outils tels que Revit, Infraworks ou encore BIM 360 et d’autres, ont été utilisés.

ZAC Chatenay-Malabry Parc de l’Ecole Centrale – © Eiffage Aménagement/Arcadis ESG
  • Maîtrise d’ouvrage : Semop Chatenay-Malabry-Parc-Centrale (Eiffage Aménagement)
  • Maîtrise d’œuvre : Arcadis ESG (CIM Management) – Leclercq & Associés (Urbaniste) – Base (Paysagiste) – OTCI (VRD)
  • Entreprises : Eiffage Construction Résidentiel / Eiffage Construction Habitat
  • Bureau d’études : Even Conseil (AMO DD) – Atelier LD – Suez Consulting

Et le Coup de cœur du jury revient à :
Rétroconception des toitures du Louvre

Le projet de numérisation des 5 hectares de toitures du Musée du Louvre s’intègre dans la démarche de rénovation et d’entretien du bâtiment existant. Il a consisté en un relevé 3D laserogrammétrique utilisé comme base d’une maquette numérique en LOD 300. Ce premier modèle servira de référence tout au long de la vie de l’ouvrage, lors des futures campagnes de rénovation et d’entretien des toitures. La modélisation a été entièrement réalisée avec Autodesk Revit.

© Art Graphique et Patrimoine / Musée du Louvre / Agence Goutal
  • Maîtrise d’ouvrage : Musée du Louvre, service maintenance et architecture
  • Maîtrise d’œuvre : Agence Goutal, Art Graphique et Patrimoine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *