Quid du BIM obligatoire à Hong-Kong, détails !

Le 1er décembre 2017, le Bureau de Développement du Gouvernement de Hong Kong a publié la circulaire technique (travaux) n ° 7/2017 sur «L’adoption du Building Information Modeling relative aux bâtiments pour les projets d’immobilisations à Hong Kong». Cette mesure vise bien entendu à améliorer la planification, la conception, la construction, ainsi que la gestion et la maintenance des édifices publics. La circulaire devait entrer en vigueur le 1er janvier 2018. Le Bureau de Développement indique que les projets d’immobilisations dont le budget est estimé à plus de 30 millions de dollars utiliseront le processus BIM. La circulaire est consultable ici.

En d’autres termes, cela signifie que toute entreprise qui souhaite concevoir et développer presque n’importe quel type de projet d’architecture devra le faire en utilisant le processus BIM. À l’instar de nombreux autres pays de la région, tels que Singapour ou le Japon, où l’utilisation de ce processus était obligatoire pour un large éventail de projets, Hong Kong a finalement fait des progrès qui sont à saluer.

Récemment, Hong Kong a par ailleurs annoncé la création d’un fonds destiné à soutenir la mise en œuvre du processus BIM pour les professionnels du secteur de l’AEC dans la région. C’est une mesure très importante qui aidera toutes les entreprises et tous les professionnels à faire face à ce changement de paradigme. La mise en œuvre du BIM nécessite bien entendu des investissements en logiciels, mais aussi une formation, un projet pilote et une collaboration étroite entre tous les intervenants du projet.

Les autorités en charge du BIM à Hong-Kong considèrent que les petites entreprises sont susceptibles d’apprendre le processus plus rapidement et de s’adapter facilement aux changements tels que l’adoption de nouvelles technologies et de changer leurs structures et méthodes de travail. Les grandes entreprises dotées d’équipes plus importantes doivent déployer davantage d’efforts pour modifier la manière dont les équipes travaillent ensemble et les solutions qu’elles utilisent. Le fonds aidera justement les sociétés dans ce sens à investir dans de nouveaux logiciels, mais également à former les membres de leur équipe à passer à une nouvelle configuration de travail.

Découvrez plus de détails sur le site du Construction Industry de Hong-Kong en cliquant ici.

Et découvrez une présentation intéressante du CIC et de la Hong Kong Housing Authority donnée par Madame Ada Fung ici.

On découvre par ailleurs que Revit a une forte notoriété et qu’il est utilisé dans bon nombre de soumissions de permis de construire. Il semble être LE standard local comme le montre la présentation de Madame Fung.

AutoCAD Civil 3D semblent quant à eux être les standards de la partie SIG et infrastructure comme on le voit ci-dessous.

Bonne lecture de ces documents complets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *