Clarion Housing adopte le BIM pour la sécurité incendie et la gestion de ses actifs – A lire sur BIM+

Un article passionnant à lire sur BIM+ sur la plus importante association de logements du Royaume-Uni qui utilise modélisation 3D et BIM pour planifier sa gestion des actifs et faire des revues de sécurité incendie.

La tragédie de Grenfell qui avait eu lieu en 2017 a poussé les propriétaires de biens du Royaume-Uni à se pencher plus sérieusement sur la sécurité incendie et la gestion de leurs actifs construits.

Clarion Housing est la plus grande association de logement du Royaume-Uni avec 125 000 propriétés à l’échelle nationale. Après le drame de Grenfell, l’association a décidé que modélisation 3D et BIM étaient un moyen efficace de capturer des informations sur les actifs de son parc de logements et de créer les revues de cas de sécurité incendie requises par le rapport Hackitt.

Clarion a récemment terminé sa première revue de cas de sécurité, pour un ensemble de tours Kent, en commençant par un scan laser puis une rétroconception et un modèle 3D, ainsi qu’une base de données d’informations sur les actifs.

Au départ, Clarion a obtenu un devis de 12 000 £ pour créer des relevés manuels pour toute la tour. Il ne s’agissait que de dessins 2D qui, selon Clarion, auraient une utilisation future limitée en matière de sécurité des bâtiments et de gestion des actifs, et seraient probablement restés dans un fichier et jamais examinés». Suite à une visite à la Digital Construction Week en octobre 2018, ils ont découvert un scan laser Leica qui leur a donné des idées.

Le scanner Leica BLK360, qui coûte normalement environ 18 000 £, a été loué par Clarion auprès d’un spécialiste des relevés SCCS pour 800 £ par semaine afin de faire des mesures laser et de la photogrammétrie en même temps et de créer un nuage de points précis à 1 mm sur 60 m».

Sans expérience préalable, Clarion a scanné Bekesbourne en seulement quatre jours. Leurs connaissances en modélisation 3D et en BIM étaient limitées. L’agence d’architecture PRP, spécialistes en logement social les a donc aidés à transformer le nuage de points en un modèle de Bekesbourne avec Autodesk Revit, via Autodesk ReCap.

© BIM+ 2020

L’objectif de Clarion Housing était de se servir de ce modèle BIM comme base pour l’examen du dossier de sécurité de la tour et, par la suite, de surveiller l’état des actifs, de planifier les réparations, de trouver des pièces de rechange – essentiellement la future stratégie d’investissement pour le bâtiment. Le problème était maintenant de trouver la solution logicielle qui en ferait une réalité.

Découvrez ce témoignage très concret et pragmatique qui prouve une fois de plus que le BIM peut être utile pour préserver la sécurité des personnes, la qualité des biens et leur entretien dans le temps. Cliquez ici pour lire l’article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *